Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Créer un jardin thérapeuthique en Ehpad - Les végétaux allergisants

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Les végétaux allergisants

Les personnes âgées sont particulièrement sensibles aux allergies provoquées par la dispersion des pollens dans l’atmosphère.

Planter sous le vent ou y laisser prospérer des espèces allergènes fait courir aux résidents (et dans une moindre mesure les personnels) le rique de crises d’éternuements, d’yeux qui pleurent, de nez qui coule ou de gorge irritée. Et parfois bien pire.
Le site www​.allergienet​.com informe largement sur cette question

Voici les principaux végétaux à débroussailler avant la floraison,
s’il ne peuvent être totalement évités.

Pour les arbres :
- cyprès, bouleau, viennent largement en tête (coefficient 5, très puissant)
- aulne, chêne, frêne (coefficient 4)
- noisetier, saule, charme, platane, tilleul et olivier (coefficient 3)

Pour les herbacées :
- les graminées et l’ambroisie (Coefficient 5)
- pariétaire et armoise (Coefficient 4)
- chénopode et plantain (Coefficient 3)

Retour au sommaire du dossier

Partager cet article

Sur le même sujet