Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La tutelle des majeurs - Durée, recours et publicité

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Durée, recours et publicité

Durée


Le juge fixe la durée de la tutelle, qui ne peut excéder 5 ans.

Le juge peut décider de la renouveler pour une durée plus longue si l’altération des facultés du majeur protégé apparaît irrémédiable, sur avis conforme du médecin inscrit sur la liste établie par le procureur de la République.

Le juge peut alléger la mesure à tout moment.

Fin de la mesure


La mesure peut prendre fin :

  • à tout moment si le juge décide qu’elle n’est plus nécessaire (par jugement de mainlevée), à la demande du majeur ou de toute personne habilitée à demander une mise sous tutelle,
  • à l’expiration de la durée fixée, en l’absence de renouvellement,
  • si une mesure de curatelle est prononcée en remplacement de la tutelle,
  • au décès de la personne.


Recours


En cas d’ouverture ou de refus de mettre fin à une tutelle, la personne elle-même, son conjoint (ou partenaire lié par un Pacs ou concubin), toute personne entretenant des liens étroits et stables avec la personne protégée ou son tuteur peuvent introduire un recours.

En cas de refus de mise en tutelle, seule la personne qui a déposé la demande de mise sous tutelle peut contester le jugement.

Ces recours s’exercent dans les 15 jours suivant le jugement, sa notification, ou de la remise de l’avis au procureur de la République.

La demande doit être effectuée par lettre recommandée avec avis de réception, au secrétariat-greffe du tribunal de grande instance.

Publicité de la mesure


La mesure de tutelle (ouverture, modification ou mainlevée) est portée en marge de l’acte de naissance de la personne protégée.

Revenir au sommaire du dossier

Partager cet article

Sur le même sujet