Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le métier de psychomotricien -

Temps de lecture 5 min

0 commentaires

Attribution principales

Le psychomotricien propose une thérapie à médiation corporelle

.
Il aide les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs — c’est-à-dire confrontées à des difficultés psychologiques exprimées par le corps — en agissant sur leurs fonctions psychomotrices : difficultés d’attention, problèmes pour se repérer dans l’espace ou dans le temps…

Dans le cadre de séances de rééducation individuelles ou collectives, il évalue les capacités psychomotrices de son patient et recherche l’origine de ses problèmes. Il contribue ainsi à sa réhabilitation et à sa réinsertion psychosociale et l’accompagne, ainsi que son entourage, tout au long d’un projet thérapeutique. Pour cela, il effectue des bilans réguliers. Son objectif est d’établir, rétablir et maintenir un équilibre psycho-corporel (émotionnel, moteur et cognitif) et d’accompagner la personne dans sa globalité. Le psychomotricien cherche à stimuler les focntions motrices, l’équilibre, limiter la rétractation ds muscles liée aux maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Attributions
Le psychomotricien peut intervenir auprès d’un public très large : du tout petit enfant à la personne très âgée, dans le secteur public, hospitalier, privé, comme en libéral. Les interventions ne sont toujours pas prises en charge par la Sécurité Sociale, même si quelques mutuelles commencent à les rembourser. Elles ne sont toutefois possibles que sur prescriptions médicales.
Le psychomotricien travaille en binôme avec le médecin mais aussi avec l’aide soignante, qui réalise les toilettes notamment. A domicile comme en Ehpad, il peut donner des indications pour soulager la personne âgée pendant les soins ou les diverses manipulations. Le travail en équipe est fondamental.

La première étape est d’abord d’établir un lien de confiance avec la personne âgée, surtout si elle souffre de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées.
Ensuite le psychomotricien réalise un bilan psychomoteur. Il est constitué d’une phase d’observation (manière dont la personne évolue dans le groupe social, se tient à table…) et de tests divers (get up and go, test de l’horloge…). Ces tests visent à évaluer les troubles spatio temporels, le tonus…

Le but est toujours de réassurer la personne, jamais de la mettre en situation d’échec. Et au final de tenter de retrouver un corps plaisir”, moins douloureux.


Formations
La formation au métier de psychomotricien est accessible sur concours après le baccalauréat. Les études durent 3 ans.

Il existe actuellement 8 écoles en France : A Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse, Paris (cette dernière compte 3 écoles : A l’Université Pierre et Marie Curie attachée à la Pitié salpetrière, ISRP, et aux Mureaux) et Marseille.

Les trois années d’études comptent beaucoup de théorie (anatomie, psychologie) mais aussi de la pratique et ce dès la première année. En dernière année, les stages peuvent aller jusqu’à trois jours par semaine.
Une passerelle est proposée pour entrer directement en 2ème année aux élèves titulaires d’une licence de sport ou de psychologie.

On compte environ 900 libéraux pour environ 7000 psychomotriciens en exercice en 2010 sur toute la France.

Salaires

Les salaires varient de 1 500 euros à 2 000 euros nets par mois selon le type de structure dans laquelle le psychomotricien exerce. Dans le secteur public, les évolutions et les ouvertures de postes sont actuellement nombreuses.

Les acteurs de votre réseau

Associations professionnelles, syndicats

Le SNUP (Syndicat national d’union des psychomotriciens).
La FFP (Fédération française des psychomotriciens)
AFPL (Association française des psychomotriciens libéraux).


Sources d’informations

Ouvrages

- Etre psychomotricien, un métier du présent, un métier d’avenir : Catherine Potel, Erès, 2010
-Psychomotricien, émergence et développement d’une profession : Denis Grabot, François Dubet, Solal EDS, 2004
-Travail du psychomotricien : C. Ballouard, Dunod, 2006
-Psychomotricité au service de la personne âgée : J. Charles Juhel, Presses de l’université laval (2010)

Revue :
Évolutions psychomotrices : Cette revue appartient à la FFP (Fédération Française des Psychomotriciens)

Qualités requises et formations

Compétences et qualités requises

Le psychomotricien utilise des outils de communication, informatiques et vidéo, à des fins thérapeutiques. Il doit faire preuve d’imagination pour créer des exercices de rééducation.

Le sens de la pédagogie, la patience et l’écoute sont indispensables pour l’exercice de ce métier.


Formation

Une seule voie, le diplôme d’État de psychomotricien, est proposée pour exercer ce métier paramédical.

Il se prépare en 3 ans après le bac, dans l’un des 6 instituts payants de formation rattaché à l’une des universités suivantes : Toulouse 3, Bordeaux 2, Lyon 1 et la Pitié-Salpétrière (Paris).

Quelques établissements privés agréés par le ministère de la Santé préparent aussi à ce diplôme : Loos, Paris, Hyères…

Le recrutement se fait sur concours ou après la première année commune aux études de santé (PACES). Pour se présenter au concours d’entrée, le bac S est conseillé. Dans tous les cas, beaucoup de candidats passent le concours après une année de préparation.

Le titulaire du diplôme de psychomotricien donne droit à une équivalence et il peut ainsi rentrer directement en 2ème année de formation de masseur-kinésithérapeute ou d’ergothérapeute.

Pour exercer ce métier à l’hôpital, il peut être nécessaire de réussir les épreuves d’un concours, organisé au niveau national ou au niveau local.

Rémunérations et perspectives d’évolution

Rémunération

Le salaire mensuel brut d’un psychomotricien à l’hôpital est compris entre 1 867€ en début de carrière et 3 115€ en fin de carrière. 

Perspectives d’évolution

Après titularisation et 3 ans d’expérience professionnelle, un psychomotricien peut suivre en formation continue un enseignement complémentaire dispensé par les établissements préparant au diplôme d’État.

Après cette formation et 5 ans d’exercice, il peut accéder à un poste à responsabilité dans un établissement ou un centre hospitalier ou médico-psychopédagogique.Avec le diplôme de cadre de santé mention psychomotricien, il peut également devenir formateur en école ou assurer des fonctions de gestion et de responsable de service. Ce diplôme est accessible avec le diplôme d’État et 4 ans d’exercice.

Enfin, un psychomotricien peut devenir chef de rééducation psychomotrice dans un hôpital ou un centre spécialisé.

Partager cet article

Sur le même sujet