Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

6ème colloque sur les Approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer les 14 et 15 novembre 2013 à Paris - Philosophie

Temps de lecture 3 min

0 commentaires

Philosophie

Jesus Sanchez

La protection sociale : un de nos fondements historiques et citoyens

Jesus Sanchez
, historien, Université de Toulouse IEP
- Histoire de la protection sociale
- Droits de l’homme, des citoyens


La République sociale est un concept qui peut sembler abstrait. Pourtant il s’agit d’une conception historique et politique du vivre ensemble ou de la « communauté de destin », ce construit repose sur des valeurs.

Télécharger le texte de son intervention en pdf (revue de gériatrie et gérontologie — octobre 2013).

Retrouvez notre article


Danielle Rapoport

La Bien-traitance : de l’aube de la vie au soir de l’existence

Danielle Rapoport
, psychologue clinicienne, fondatrice de l’association « Bien-Traitance, formation et recherches »
- Histoire des soins
- Techniques de prendre soin à tous les âges de la vie
 — Notion de Bien-Traitance

Le néologisme de bien-traitance, qui a émergé dans la langue française au début des années 90 au sein du Comité de pilotage de l’«Opération Pouponnières », peut nous aider à affronter la transition épidémiologique considérable à laquelle nous sommes confrontés, devant l’ampleur des mutations économiques et culturelles liées à l’avancée en âge. Orthographié avec ce trait d’union qui marque l’unité de l’être humain de l’aube de sa vie au soir de l’existence et la valeur humanisante de toute interrelation, le concept de bien-traitance intègre aux relations de soins, et dans la noblesse méconnue du quotidien, le respect de la vie psychique de toute personne âgée, partenaire actif de son histoire, en quête de sens et de liberté intérieure quelle que soit sa vulnérabilité.

Télécharger le texte de son intervention en pdf (revue de gériatrie et gérontologie — octobre 2013).

Retrouvez notre article et l’interview de Danielle Rapoport


Martyne-Isabel Forest


Respect des droits de la personne à la liberté, à l’autonomie et à la sécurité — réflexions sur ce « dilemme crucial »

Me Martyne-Isabel Forest, LL.M., juriste, médiatrice et éthicienne clinique, directrice des Affaires Juridiques, Réseau international francophone Vulnérabilité et Handicap

La question de savoir si le recours à des mesures de contrôle viole les droits à la liberté ou à la sécurité d’une personne atteinte de la maladie d’Alzheimer ou de maladies apparentées est toujours très actuelle. Elle repose à de rares exceptions près sur une perspective dualiste des droits dont il est cependant difficile de sortir dès lors qu’on ne peut penser différemment ce dilemme à la fois complexe et douloureux. La mesure de contrôle constitue-t-elle une punition ou une protection ? Son utilisation correspond-t‑elle à une façon habituelle de faire, parce qu’on ne sait pas, parce qu’on ne peut pas faire autrement et mieux pour toutes sortes de raisons ou, au contraire, est-elle le fruit d’une décision professionnelle mûrie, solidement fondée ?

Télécharger le texte de son intervention en pdf (revue de gériatrie et gérontologie — octobre 2013).

Retrouvez notre article et l’interview de Martyne-Isabel Forest


L’éthique des pratiques quotidiennes

Eric Fiat


Eric Fiat, maître de conférences en philosophie, responsable du master d’éthique médicale, Université Paris-Est Marne la Vallée
Données et repères philosophiques

Nourrir un homme ce n’est pas que remplir un ventre, laver une femme ce n’est pas la même chose que laver une chambre : dans les deux cas, il s’agit d’honorer une personne. Privé de la possibilité même d’exprimer sa reconnaissance, comment les personnes lourdement handicapées pourraient-elles se sentir encore membre de la communauté des hommes, et ne pas en tirer les conséquences ? Alors, veillons à ce que ces personnes reçoivent jusqu’au bout l’abri d’une maison qui ne soit pas qu’un logement, mais leur coin du monde, entre le ciel dont ils viennent peut-être, et la terre où bientôt sans doute il leur faudra bien aller…

Télécharger le texte d’Eric Fiat en pdf : La maison, entre le ciel dont je viens peut-être, et la terre où je vais sûrement (revue de gériatrie et gérontologie — octobre 2013).


Retrouvez notre article et la vidéo de l’intervention d’Eric Fiat

Retour au sommaire

Partager cet article

Sur le même sujet