Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : colloque 2014 sur les approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer - Nutrition, restauration - PHILOSOPHIE - ÉTHIQUE

Temps de lecture 6 min

0 commentaires

PHILOSOPHIE — ÉTHIQUE

Anne-Caron DégliseLe droit pour protéger et soutenir les capacités des personnes vulnérables
- Les mesures de protection des personnes
- Les enjeux du consentement éclairé

Anne Caron-Déglise, magistrat, ancien président de la Chambre des Tutelles de la Cour d’appel de Paris

Lire notre article avec la vidéo de son intervention et notre interview








Fin de vie – fin de l’alimentation. Pourquoi ? À quelles conditions ?

Marie de HennezelRespecter le syndrome de glissement chez la personne âgée
L’anorexie finale, une mort en douceur pour les personnes âgées

Marie de Hennezel
, psychologue et écrivain

Que signifie mourir dans la dignité pour les personnes âgées ? Le plus souvent, mourir dans leur lit, sans souffrir, sans être maintenu artificiellement en vie, et surtout pas à l’hôpital. Elles savent que 20 % des personnes âgées en Ehpad atterrissent ainsi aux urgences, et meurent alors souvent sur un brancard dans une forme d’anonymat et de solitude. Cette mort-là, elles n’en veulent pas. Elles ne veulent pas non plus courir le risque qu’on abrège leur vie à leur insu, si elles expriment une lassitude de vivre.(…)

Respecter le syndrome de glissement chez la personne âgée
(Télécharger le texte de son intervention en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de son intervention et notre interview


Laure cloarec-blanchard Fin de vie : comment lever les peurs quant à la fin de l’alimentation et de l’hydratation
Les conséquences de la toute fin de vie sur l’alimentation
Analyse des peurs quant à la faim

Dr Laure Cloarec-Blanchard, médecin gériatre nutritionniste, Groupe Noble Age

Les soignants ou les aidants sont souvent confrontés à l’impossibilité complète ou partielle d’alimenter ou d’hydrater en quantité normale les personnes âgées arrivant à la phase terminale de leurs maladies.
Cette situation difficile à interpréter et à accepter, éveille dans chaque cas des conflits de valeurs et des angoisses. Le projet nutritionnel doit avoir des objectifs adaptés à la phase de la maladie .(…)

Fin de vie : comment lever les peurs quant à la fin de l’alimentation et de l’hydratation (Télécharger le texte de son intervention en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de son intervention et notre interview


Laurent faragQuels moyens la faim justifie-t-elle ? L’éthique clinique à la rencontre des interrogations soignantes

Laurent Farag, orthophoniste, attaché en communication médicale et scientifique, conseiller en éthique clinique, Cliniques Valdor-Pèrî (ISoSL), Liège, Belgique

Malgré la sensibilisation de l’ensemble du système sanitaire à la philosophie des soins palliatifs, il reste bien plus difficile pour les équipes d’interrompre une alimentation ou une hydratation que d’interrompre tout autre soin. L’EBMedicine a permis de dégager des arguments forts pour asseoir les pratiques sur des preuves scientifiques et élaborer des protocoles rigoureux. Et pourtant, dans la mise en oeuvre de ces protocoles au chevet du malade, certains soignants restent en souffrance.(…)

« Il va mourir de faim, il va mourir de soif » ; des arguments cognitifs, et leurs limites… (Télécharger le texte de son intervention en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de son intervention et notre interview

Louis PlotonRésilience et grand âge
L’accompagnement du désir de vivre des personnes fragilisées par l’âge et la maladie

Louis Ploton,
professeur émérite de gérontologie, Université Lyon‑2

Il y a lieu de distinguer le vieillissement subi potentiellement porteur de désadaptation et d’évolutions psychopathologies du vieillissement réussi dont l’intéressé tire un parti positif.
Quant au vieillissement résilient, il concerne les personnes qui, dans les suites d’un traumatisme, réagissent psychologiquement et socialement par un développement inédit (militantisme, reprise d’études, créativité artistique ou littéraire) ou, plus simplement, s’épanouissent d’une façon imprévisible et originale, par exemple, grâce à une authentique histoire d’amour.

Résilience et grand âge
(Télécharger le texte de son intervention en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de son intervention et notre interview


Yves Gineste Humanitude : le toucher, le lien universel ? Les nouvelles compréhensions

Rosette Marescotti, directrice CEC-IGM, co-auteur de la Méthodologie de soin Gineste-Marescotti® dite « Humanitude »

Yves Gineste,
directeur de formation, co-auteur de la Méthodologie de soin Gineste-Marescotti® dite « Humanitude »

De nouvelles compréhensions du fonctionnement neurologique de l’humain semblent nous permettre de mieux comprendre les résultats obtenus lors de l’application de la méthodologie de soin Gineste Marescotti® : patients qui reparlent après parfois trois ans de silence, qui remarchent, qui sourient. Ce que nous appelons la troisième naissance semble pouvoir s’expliquer, entre autre en s’appuyant sur les travaux d’Antonio Damasio, avec le protosoi, le soi noyau et le soi autobiographique.

Humanitude® : le toucher, le lien universel ? Les nouvelles compréhensions
(Télécharger le texte de leurs interventions en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de leurs interventions et interview


Catherine Amselek La symbolique des aliments et de l’alimentation
Les concepts psychanalytiques qui sous-tendent l’alimentation

Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste, organisatrice de La cause des aînés

L’exposé que je propose va tenter d’éclairer le rapport que nous entretenons à la nourriture d’une toute autre manière. Il s’agira de revenir sur les fondements archaïques de l’oralité, oralité exacerbée dans un retour à des processus originaires inhérents au retour sur soi et à la régression plus ou moins forte selon le contexte occasionnée par une crise existentielle sans précédent : celle de la sénescence qui bouleverse complétement notre rapport au corps et au temps.(…)

Ce qui est en jeu dans le fait de se nourrir
(Télécharger le texte de son intervention en pdf)

Lire notre article avec la vidéo de leur intervention et notre interview


Alain AmselekAlain Amselek, psychanalyste

Manger est un acte symbolique et le mangeur, un être culturel et un être psychique. Le mangeur devient ce qu’il consomme et il s’approprie les qualités symboliques de l’aliment. Il est voué au conflit entre principe de plaisir et principe de réalité et il est pris dans les jeux entre pulsions de vie et pulsion de mort. Il touche par là au Mystère et au Sacré.

La symbolique des aliments et de l’alimentation
(Télécharger le texte de son intervention en pdf)




Partager cet article

Sur le même sujet