Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La méthode Montessori -

Temps de lecture 3 min

0 commentaires
Méthode montessoriLa mise en place d’activités basée sur la méthode Montessori (Montessori Based Dementia Programming®) est une approche qui se fonde sur les modèles de la réhabilitation cognitive et de l’apprentissage. Inspirés par les travaux de Maria Montessori, le Pr Cameron Camp (neuropsychologue) et l’équipe du MyersResearch Institute ont élaboré une méthode permettant de proposer des activités aux personnes atteintes de démence à tous les stades d’évolution.

Dans la méthode Montessori, on propose au patient une activité permettant de contourner ses déficits, qui le guide vers une réalisation autonome et accomplie de la tâche. Cette méthode ne se limite pas à la prise en compte des déficits, mais intègre également les capacités préservées. Elle consiste à ajuster les tâches aux besoins et aux capacités physiques, émotionnelles et mentales des patients. Chaque activité est individualisée en fonction du passé de la personne, de ses centres d’intérêt et de ses anciennes occupations.

La réalisation d’activités selon cette méthode permet aux malades d’Alzheimer de satisfaire ces besoins et de passer des moments agréables en compagnie de leurs proches, d’autres résidents ou de membres du personnel. Les capacités de compréhension et d’apprentissage soutenues par des activités et du matériel adapté permettent de « contourner » les déficits de la mémoire épisodique et de solliciter la mémoire procédurale relativement préservée tout au long de la maladie.

« Aide-moi à faire seul »
Les activités Montessori concernent tous les aidants professionnels mais aussi les familles qui acquièrent un rôle de facilitateur. Elles sont l’affaire de tous et concernent la création d’une vie sociale au sein de chaque structure.
L’adaptabilité des activités et des supports à la spécificité, au rythme mais aussi aux goûts et aux intérêts de chacun permet de :
- créer des activités correspondant à chaque stade de la démence et à chaque résident en contournant les déficits et en optimisant les fonctions persistantes,
- engager les personnes dans des occupations porteuses de sens,
- solliciter la mémoire profonde relativement préservée.

Elle concerne les capacités préservées suivantes :
- habitudes,
- apprentissage des localisations / indices environnementaux,
- apprentissage ou réapprentissage de gestes de la vie quotidienne,
- conditionnement simple,
- amélioration de la performance à travers la répétition.
Il en résulte que la méthode procure une indépendance, de l’autonomie, de la participation sociale et des rôles sociaux. En évitant la confrontation préjudiciable avec l’échec et en multipliant les expériences positives de succès, elle augmente l’estime de soi et la qualité de vie.

Des bénéfices pour les soignants et les familles
La méthode Montessori entraine une valorisation des soignants, qui acquièrent un rôle encore plus concret dans l’amélioration de la qualité de vie des résidents, leur indépendance, leur autonomie et la réduction de leurs troubles psycho-comportementaux.
Elle permet aussi de redonner des objectifs aux soins et à l’accompagnement, et de faire l’expérience (pour les soignants et les familles) d’améliorations de l’état des malades. Soignants et aidants peuvent ainsi vivre avec la personne atteinte des moments agréables de partage où la maladie n’entrave pas la qualité de la relation.
Par ailleurs, la qualité de vie des personnes atteintes et l’amélioration de leur état ont des conséquences directes sur le bien-être des soignants (réduction du burn-out et du turn-over) et des proches.

Lire aussi :
La méthode Montessori aide aussi les malades d’Alzheimer
Montessori en Ehpad, miser sur les capacités des résidents (reportage)
Montessori intégrée à l’approche I’m still here” ; John Zeisel, PHD, Hearthstone Alzheimer Care (USA) (vidéo de John Zeisel)
L’adaptation de la méthode Montessori aux personnes atteintes de démences de type Alzheimer (vidéos du Pr Cameron Camp)

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l’organisme de formation Accompagnements en gérontologie et développements.
Contact : AG&D SARL
11, Rue de la Vistule – 75013 PARIS
Tel : 01 44 24 96 66 – Fax : 01 53 80 36 33
formation@ag‑d.fr

Partager cet article

Sur le même sujet