Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Approches non-médicamenteuses - "Prendre soin et milieux de vie" - 4ème colloque international 3 et 4 novembre 2011 - La musique est-elle un neuro-protecteur ? Pr. Emmanuel Bigand, psychologie cognitive, Université de Bourgogne, Dijon

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

La musique est-elle un neuro-protecteur ? Pr. Emmanuel Bigand, psychologie cognitive, Université de Bourgogne, Dijon

Résumé
L’écoute et la pratique de la musique peuvent constituer un excellent moyen d’entretenir, voire développer, les compétences
cognitives, motrices, émotionnelles et sociales des seniors et de retarder ainsi les effets du vieillissement. Les travaux sur l’impact
de la musique sur le vieillissement cérébral sont encore peu nombreux, mais leurs observations dans les cas de vieillissement
pathologique sont prometteuses. La musique pourrait bientôt devenir également un outil privilégié de prévention, luttant
contre le vieillissement cognitif.
Lire la suite

Les animations musicales ont des effets sur l’humeur, le comportement et la communication. Il est établi que l’on peut ainsi diminuer les états de confusion ou d’agitation, rétablir les liens et diminuer les comportements apathiques. Des situations d’interaction musicale avec des musiciens permettent d’aider à sortir de l’apathie bien plus que ne peut le faire une musique enregistrée. Des études ont également révélé que la stimulation musicale impacte positivement les capacités cognitives dans le cadre du langage et diminue les comportements de stéréotypie verbale.

Ecouter cet extrait de l’intervention du Pr.Emmanuel Bigan

Partager cet article

Sur le même sujet