Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Ehpad : pistes et outils pour limiter le recours aux urgences - Assure : amélioration des soins d'urgence en Ehpad

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Assure : amélioration des soins d’urgence en Ehpad

Selon l’Assurance maladie, 64 % des résidents d’Ehpad admis à l’hôpital y entrent par le biais des urgences, contre 45,6 % pour l’ensemble des personnes âgées de 80 ans et plus, et de 15 % dans la tranche d’âge 30 – 70 ans en population générale. Les résidents d’Ehpad sont donc de grands « consommateurs » d’urgences, mais le recours aux urgences n’est pas toujours justifié : éclairages et outils pour le limiter.


Selon une enquête menée dans les Hauts-de-France, a rappelé le Dr Jean-Marie Vetel lors des Assises des Ehpad de mars 2019, 30 % des passages aux urgences de résidents d’Ehpad sont évitables.

Dans un cas sur deux, la décision est prise par le médecin régulateur du Samu en l’absence de personnel soignant à même d’évaluer l’urgence dans l’établissement. Et les patients restent en moyenne 6h50 dans les services d’urgences.

Des chiffres qui démontrent que pour réduire le nombre de passages aux urgences, des mesures sont à prendre tant côté Ehpad que côté hôpital.

« Aujourd’hui, la culture médicale fait qu’on va prioriser les risques : dans une situation qui requiert un avis médical, si aucun médecin ne peut se déplacer, le régulateur des urgences orientera systématiquement vers les urgences », confirme l’urgentiste Patrick Pelloux.

Alors, quelles pistes favoriser ? La formation des professionnels d’Ehpad pour mieux identifier les signes d’urgences entre autres, mais aussi celle des médecins régulateurs qui doivent renforcer leurs compétences en gériatrie. « Aujourd’hui, 50 % des appels au Samu concernent des personnes âgées », indique Patrick Pelloux.

Mais aussi s’intéresser aux nouvelles technologies, télémédecine en tête, et au partage d’informations, via des systèmes d’informations communicants, notamment.

Et surtout, favoriser les coopérations et la communication Ehpad/​urgences.

Gros plan sur le programme Assure


C’est tout l’objet du programme Assure (amélioration des soins d’urgence en Ehpad), initié en avril dernier par l’ARS Hauts de France et porté par le groupe hospitalier Loos-Haubourdin.

Il comprend notamment tout un kit d’outils, destiné aux Ehpad comme aux services d’urgences, visant à améliorer les transmissions d’informations : un courrier type d’information au médecin traitant, une vingtaine de fiches conduite à tenir par situation pour aider les professionnels d’Ehpad à repérer les signes d’urgence, évaluer et agir avant d’alerter les secours, un modèle de dossier de liaison d’urgence, une affiche pour rappeler les données essentielles à communiquer aux urgences…

Le kit contient aussi des fiches de sensibilisation au fonctionnement des urgences, de la filière gériatrique, des Ehpad… mais aussi des outils de formation comme ClueEhpad, un jeu de cartes pédagogique rappelant le célèbre jeu de société dont l’objectif est d’aider les aides-soignants et infirmiers à s’approprier les fiches conduite à tenir.



En cours de déploiement, Assure sera évalué début 2020.

Télécharger le guide complet




Pour aller plus loin

Partager cet article

Sur le même sujet