Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accidents du travail : plus 45 % en 10 ans dans l'aide et les soins à la personne - Lombalgies et risques psychosociaux

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Lombalgies et risques psychosociaux

L’Assurance maladie — Risques professionnels publie les chiffres 2016 sur la santé et sécurité au travail.

La directrice des risques professionnels Marine Jeantet salue le nombre d’accidents du travail qui reste stable à son niveau le plus bas depuis 1946 et les maladies professionnelles qui poursuivent leur diminution”.

Mais elle pointe aussi les défis qui ont émergé ces quatre dernières années et qui nous occuperont de plus en plus : 

- les lombalgies : 20% des accidents du travail,
- les risques psychosociaux, dont les cas reconnus de maladie professionnelle ont été multipliés par sept en cinq ans”.

La CNAM-TS met en avant ses programmes de prévention nationaux, la simplification de la tarification, la construction d’un réseau de directeurs Cpam référents en réparation”.

En revanche le secteur de l’aide et des soins à la personne affiche des scores très négatifs.
La moyenne nationale est de 33,8 accidents du travail pour 1 000 salariés en 2016 mais l’indice de fréquence est trois fois plus élevé dans les activités d’aide et de soin à la personne.

Attention à l’impact possible sur le taux annuel net moyen de cotisation : 2,32 %.

L’étude montre que certaines régions, comme la Bretagne, les Pays de la Loire ou le Languedoc-Roussillon, présentent des fréquences d’accidents particulièrement élevées. 

La CNAM-TS/Assurance Maladie va établir des contrats pluriannuels de gestion (CPG) avec chaque caisse locale pour adapter l’action des caisses aux spécificités et besoins locaux.

La manutention (53%) et les chutes (de hauteur ou de plain pieds) restent les principales causes d’accidents du travail.
Et depuis 10 ans on note une augmentation de 45% dans le secteur de l’aide et des services à la personne.

L’Assurance Maladie va poursuivre ses aides financières vers les TPE, PME concernant notamment le programme TMS Pros Diagnostic et TMS Pros Action” pour identifieret prévenir les risques de TMS.

Impacts sur les taux de cotisations ?

Comment sont-ils calculés ?
- de 1 à 19 salariés, le taux de cotisation est collectif et lié au secteur d’activité.
- au-delà de 150 salariés, le taux de cotisation est individualisé : selon les risques recensés pour l’établissement.
- Entre les deux, le mode de calcul est mixte

Acédez à l’Essentiel Risques professionnels 2016 de l’Assurance Maladie

Partager cet article

Sur le même sujet