Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Manutention : éviter les TMS en mobilisant aides techniques et capacités restantes - Focus sur le rehaussement au lit

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Focus sur le rehaussement au lit

Dans la droite ligne de sa démarche Accompagner les mobilités, que nous vous présentions la semaine dernière, l’INRS propose une série de vidéos pas à pas intitulée Prévention des TMS (troubles musculosquelettiques) centrées sur le soin. Cette semaine, focus sur le rehaussement au lit.


A destination des professionnels de l’aide et du soin, à domicile et en établissement, ces courtes vidéos ont pour objectif de montrer comment, en intégrant les aides techniques et en mobilisant les capacités des personnes accompagnées, il est possible de supprimer le port de charge lors des manutentions.

Plusieurs situations sont mises en lumière : l’accompagnement d’une personne souffrant de troubles cognitifs, mais dont les capacités motrices sont préservées ; le rehaussement d’un patient avec une incapacité partielle d’un membre supérieur ; un autre souffrant d’une incapacité motrice des membres inférieurs ; et enfin un patient douloureux, pour lequel il faut veiller à ne pas accentuer les douleurs.

L’INRS préconise tout d’abord d’évaluer les capacités des personnes accompagnées, afin de savoir comment les mobiliser et ainsi préserver leur autonomie.

Si les professionnelles qui interviennent dans ces vidéos utilisent principalement draps de glisse et potence, les techniques employées sont différentes selon les situations, et gagneraient à être enseignées à tous les personnels amenés à faire des manutentions.

L’INRS et les Carsat plaident pour leur intégration dans la formation initiale des aides-soignants.

Voir la vidéo Rehaussement au lit – Incapacité motrice des membres inférieurs 


Les autres techniques de rehaussement — Prévention des TMS centrées sur le soin

Partager cet article

Sur le même sujet