Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Soins, alcool et personnes âgées - Recommandations du Dr Pascal Menecier

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Recommandations du Dr Pascal Menecier

L’alcoolisme chez les personnes âgées est-il un problème tabou dans notre société ? Pascal Menecier s’interroge et apporte des solutions pour faciliter l’accès des seniors addicts aux aides et soins appropriés.

Une étude menée par le média Quartz révèle que 10 % des Américain de plus de 65 ans s’adonnent à la pratique du binge-drinking, c’est à dire à une consommation rapide et excessive d’alcool.

Une telle pratique, si elle est régulière, peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé et nécessite de considérer que vieillesse et alcoolisme ne sont pas nécessairement antinomique.

Vieux et alcoolique, telle une double peine, est un cumul d’images négatives qui ne semble pas s’estomper au fil du temps”, écrit Pascal Menecier.

Médecin, praticien hospitalier en addictologie, gériatrie et consultation mémoire, docteur en psychologie et enseignant vacataire, Pascal Menecier est déjà l’auteur de plusieurs ouvrages traitant des questions de l’addiction chez les personnes âgées. 


Un ouvrage à destination des professionnels


Dans Soins, alcool et personnes âgées, l’auteur s’appuie sur des recherches et sur la pratique professionnelle afin que les problèmes d’addiction chez les seniors soient considérés comme pour n’importe qui et ne soient plus un frein à leur prise en charge.

La santé publique n’a pas souvent rapproché addictologie et gérontologie, dans quelque ordre que ce soit. Mais penser et réfléchir autour de cette question de santé, même si cela peut demander des efforts, en favorise la prise en considération plutôt que le rejet ou l’évitement”, souligne Pascal Menecier.

Le livre de Pascal Menecier est un appel à une meilleure considération des personnes âgées addicts dans le secteur de la santé, mais constitue aussi et surtout, un outil permettant aux professionnelles de mieux les accompagner dans leur parcours de soins.

Pour ce faire, le médecin s’interroge sur les barrières existantes et apporte son expertise afin de franchir celles-ci et définir les objectifs, notamment thérapeutiques.

L’objectif thérapeutique prend en compte la pathologie, fixe avec le sujet un projet de vie qui s’inscrit dans le temps, mais ne se confond pas avec les moyens mis en oeuvre”, explique Didier Playoust, alcoologue.

Soins, alcool et personnes âgées a donc vocation à améliorer la prise en charge des personnes âgées en offrant des outils, des bonnes pratiques afin de pouvoir proposer l’aide et les soins adaptés.

Commandez l’ouvrage en ligne
Partager cet article

Sur le même sujet