Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Diagnostiquer et traiter les infections urinaires - Trois supports pour une meilleure prise en charge des infections urinaires chez les personnes âgées

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Trois supports pour une meilleure prise en charge des infections urinaires chez les personnes âgées

Le Centre d’appui pour la prévention des infections associées aux soins (CPias) Nouvelle-Aquitaine a récemment mis à disposition des fiches pratiques à destination des aides-soignants et infirmiers pour les aider dans la prise en charge des infections urinaires chez les patients âgés.


Les infections urinaires sont relativement fréquentes chez les personnes âgées et requièrent beaucoup d’attention de la part du personnel soignant afin de les traiter efficacement.

Élaborées par un groupe de travail régional (URPS médecins libéraux, URPS biologistes, CPias Nouvelle-Aquitaine, FFAMCO, ARS Nouvelle-Aquitaine), ces fiches pratiques apportent ressources et expertises sur le diagnostic, la réalisation des examens para-cliniques et le traitement des infections urinaires.

La fiche diagnostic est composée de ressources permettant de caractériser une infection urinaire chez le sujet âgé ainsi que du protocole à suivre en cas de suspicion d’infection.

Symptômes spécifiques
  • température ≥ 38,5°C ou hypothermie ≤ 36,5°C
  • dysurie, pollakiurie
  • brûlures mictionnelles
  • hématurie
  • tension sus-pubienne
  • incontinence urinaire d’apparition récente

Symptômes aspécifiques ou atypiques
  • somnolence
  • apparition ou aggravation d’une anorexie
  • apparition ou aggravation d’une désorientation
  • chute
  • apparition ou aggravation de la dépendance
  • décompensation d’une comorbidité

La fiche réalisation des examens propose la marche à suivre pour le recueil des urines, ainsi que des aides pour interpréter l’ECBU, seul examen permettant d’isoler et d’identifier le micro-organisme responsable de l’infection.

Enfin, le dernier volet offre les outils pour savoir quand et comment traiter le patient en fonction du type d’infection urinaire dont il est atteint (cystite, pyélonéphrite aiguë, prostatites aiguës, pyélonéphrite…)
Partager cet article

Sur le même sujet