Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Pratiquer la médiation animale dans le secteur social et médico-social - Un livre qui offre tous les outils nécessaires pour mettre en place un projet de médiation animale

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Un livre qui offre tous les outils nécessaires pour mettre en place un projet de médiation animale

Si les bienfaits de la médiation animale ne sont plus à démontrer, la mise en place en bonne due forme d’un tel projet nécessite d’avoir un minimum de connaissances de ce champ disciplinaire spécifique, tant au niveau de la relation qu’au niveau juridique ou financier. En ce sens, Pratiquer la médiation animale dans le secteur social et médico-social délivre l’ensemble des outils nécessaire pour établir un projet efficace.


Conçu par une psychologue, un directeur d’EHPAD et formateur en médiation animale, cet ouvrage s’adresse aux structures ou services médico-sociaux qui souhaiteraient faire bénéficier leurs usagers d’une présence animale. 


Les nombreux avantages


Consultable comme un guide pratique, Pratiquer la médiation animale dans le secteur social et médico-social détaille l’ensemble des avantages qui accompagnent l’accueil d’un ou de plusieurs animaux. Selon les auteurs, elle permet de :
  • Créer une dynamique dans l’équipe
  • Renforcer la dimension humaine
  • Améliorer l’image de l’établissement
  • Impliquer l’animal dans la prise en charge pluridisciplinaire
  • Réduire sur le long terme les troubles psycho-affectifs et comportementaux

En effet sur ce dernier point, la présence d’un animal peut permettre de stimuler la mémoire, les fonctions cognitives, d’améliorer la condition physique ou encore de soulager certaines souffrances en focalisant l’attention ailleurs que la douleur et ainsi permettre de faciliter les soins.


Surmonter les obstacles


Cependant la mise en place d’un projet de médiation animale comporte aussi des contraintes, liées à des investissements supplémentaires mais aussi en termes d’assurances ou d’hygiène.

A chacun de ces freins, il existe des solutions qui sont loin d’être insurmontables et ce guide met à disposition nombre d’outils afin d’identifier les risques et les éviter.

Le coût étant souvent le principal obstacle, les trois auteurs lui ont consacré un chapitre entier. 

Entre le coût de l’animal, les salaires du personnel impliqué, les frais d’encadrement et autres charges, l’addition dépasse les 20 000 €/​an.

Toutefois, une telle démarche peut aussi être indirectement source d’économie.

En effet, l’amélioration de la qualité de vie des résidents a une incidence notable sur la consommation de médicaments, ainsi que sur la qualité et la rapidité des soins.

Si la présence d’animaux dans des structures médico-sociales est pour l’instant assez marginale, ce livre est une incitation à franchir le pas en levant les craintes sur les risques possibles et en mettant tous les outils pour permettre de structurer un projet.

Pratiquer la médiation animale dans le secteur social et médico-social
Chloé Zimmer-Baué, Florian Auffret, Robert Kohler
ESF éditeur
17 euros
Partager cet article

Sur le même sujet