Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Préparer la participation aux élections municipales - Comment s'organiser pour permettre aux résidents de voter ?

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Comment s’organiser pour permettre aux résidents de voter ?

Les élections municipales se tiendront les 15 et 22 mars. En vue de cette échéance et afin de permettre aux résidents d’exercer leurs droits, nous vous proposons quelques idées pratiques pour faciliter le vote des personnes fragiles. 


La procuration


S’il est possible en théorie de faire sa demande de procuration jusqu’à la veille du scrutin, pour éviter toute déconvenue il est cependant conseillé de s’y prendre bien en avance. 

La procuration peut être établie par la personne concernée, dans n’importe quel commissariat, gendarmerie ou tribunal d’instance du lieu de résidence.

Lors de la demande, la personne qui souhaite voter devra présenter un justificatif d’identité ainsi que le formulaire rempli.

Il est aussi possible de demander par courrier, en joignant un certificat médical, à un personnel de police de se déplacer pour établir la procuration.

A noter que la procuration est désormais ouverte à tous et une personne sous tutelle peut désormais donner procuration à qui elle souhaite, sauf aux mandataires judiciaires à la protection des majeurs, aux employés ou bénévoles intervenant dans les services ou structures d’accueil ou d’hébergement, aux salariés des services d’aide à domicile…


Accompagnement au bureau de vote


Pour les résidents qui n’ont pas établi de procuration, il reste la possibilité de se rendre au bureau de vote. 

Un déplacement qui demande une certaine organisation et qui nécessite la présence d’un proche ou d’un professionnel. 

Certains établissements proposent un système de navette le jour des élections afin de permettre au plus grand nombre d’exercer leur droit de vote. 

Pour rappel l’accompagnant a le droit, si besoin, d’aller dans l’isoloir avec le votant.


Un guide pour encourager l’accès au vote


L’association Handéo, dans l’optique de faire valoir les droits des personnes handicapées et des personnes âgées, a publié un recueil de bonnes pratiques afin d’améliorer l’accès au vote des personnes fragiles. 

Au-delà de la sensibilisation, ce document offre des repères juridiques et des conseils pour permettre aux personnes en situation de handicap de continuer à être acteurs de leur vie.

Ainsi Handéo rappelle qu’il est possible de faciliter l’exercice du droit de vote des personnes en situation de handicap :
  • En sensibilisant leur entourage
  • En incitant à la création de supports en FALC (facile à lire et à comprendre) pour les programmes et les sites internet des candidats
  • En organisant des mises en situation permettant de recréer un bureau de vote fictif
  • En organisant des ateliers d’instruction civique afin de familiariser toutes les personnes à la vie citoyenne et au processus électoral

Pour aller plus loin : Animer des ateliers citoyens
Partager cet article

Sur le même sujet