Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques : impliquer les familles dans l’auto-évaluation interne - Témoignage d'une représentante des familles au CVS

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Témoignage d’une représentante des familles au CVS

A Athis-Mons, l’Ehpad la Résidence du parc a choisi de faire participer les familles à son auto-évaluation interne 2019. Témoignage.



Martine Aggerbeck est représentante des familles au sein du Conseil de la vie sociale de l’établissement. Pour l’InterCVS 91, elle témoigne de cette expérience constructive et participative, menée au printemps 2019.

En plus des professionnels de l’Ehpad, plusieurs familles volontaires ont participé à l’évaluation de chacun des cinq axes définis par l’Anesm.

En amont de chaque journée d’évaluation, les membres du groupe pouvaient consulter en ligne les questions à traiter.

Le jour J, la matinée était consacrée à un état des lieux, l’après-midi aux écarts et aux pistes d’amélioration, en proposant « un correctif faisable et un calendrier raisonnable de mise en œuvre », le tout dans un cadre d’échanges très ouverts, selon la représentante des familles qui tire un bilan positif de l’expérience.

« J’ai trouvé que les discussions entre les participants ont été constructives, cela a permis à chacun d’entendre le point de vue des autres, y compris entre professionnels. Les familles ont pu entendre et comprendre les difficultés des soignants mais aussi les devoirs législatifs pour les professionnels concernant certains points (respect des volontés du résident dans les axes 1 et 5 et par exemple jusqu’où aller quand un résident refuse une aide pour la toilette même si elle s’avère nécessaire, recours possibles — psychologue, autre personnel ayant la confiance du résident ou bien refus de participer à des activités même si les familles aimeraient davantage), surtout à des moments où les familles sont peu présentes (soins du matin) et, pour les soignants et personnels, d’entendre et de comprendre les problématiques des familles ou des résidents qu’elles représentent », détaille-t-elle.

Lire son témoignage

Partager cet article

Sur le même sujet