Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Economie circulaire : l'Ademe publie un guide de bonnes pratiques - Un outil pour favoriser la mise en place d'actions d'économie circulaire dans sa structure

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Un outil pour favoriser la mise en place d’actions d’économie circulaire dans sa structure

Alors que le gouvernement vient de promulguer la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) propose un recueil de bonnes pratiques destiné aux établissements sanitaires et médico-sociaux, pour inciter à la mise en place d’actions en faveur de l’économie circulaire.


Le projet de loi « anti-gaspillage » adopté au Sénat en janvier dernier a été promulgué ce 10 février et publié le lendemain au Journal officiel.

Cette loi prévoit notamment l’amélioration de la collecte des déchets, la lutte contre le gaspillage ou encore, de renforcer l’information du consommateur. 

Ainsi la loi a notamment pour objectif la réduction du gaspillage alimentaire, d’ici 2025, de 50 % par rapport à son niveau de 2015 dans les domaines de la distribution alimentaire et de la restauration collective et, d’ici 2030, de 50 % par rapport à son niveau de 2015 dans les domaines de la consommation, de la production, de la transformation et de la restauration commerciale” (mesure 11). 

C’est dans cette optique que l’Ademe travaille depuis des années.

L’établissement public a lancé en 2017 l’opération Santé Témoin, analysant les pratiques de 17 établissements des secteurs sanitaire et médico-social en matière de : 
  • réduction et valorisation des déchets
  • gaspillage alimentaire
  • achats responsables

Ainsi, parmi les 17 établissements sélectionnés, 3 Ehpad ont suivi pendant six mois un plan d’actions articulées autour de ces 3 domaines de l’économie circulaire. 

Les résultats de cette opération Santé Témoin ont indiqué :
  • une réduction des impacts environnementaux
  • des économies financières importantes
  • une améliorent des pratiques qui s’insèrent dans le quotidien des établissements
  • ces actions ont été porteuses de sens pour les salariés et les patients / résidents

Le guide Intégrer l’économie circulaire en santé de l’Ademe a donc vocation à faire profiter d’autres structures de ces retours d’expérience pour favoriser la mise en place de telles actions. 


Un moyen de réaliser des économies significatives


Pour ce faire, le guide met à disposition les fiches des 17 établissements concernés ainsi que des fiches offrant les ressources techniques nécessaires pour mettre en place différents types d’actions en faveur de l’économie circulaire.

Par exemple, l’Ehpad Saint-François d’Assise à Pont-à-Mousson (54) a divisé par 10 le prix de l’eau au litre en supprimant les bouteilles en plastique. 

L’Ehpad d’Aligre à Marans (17) a lui réalisé une économie de plus de 30 000 € par an, en réduisant le gaspillage alimentaire au sein de l’établissement.

Sur l’ensemble des 17 établissements, les 77 actions ont permis une économie totale de 390 000 €/​an.
L’Ademe a synthétisé l’ensemble des résultats de cette opération Santé Témoin à travers une infographie bilan.
Partager cet article

Sur le même sujet