Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Echelle ESAS : évaluer les symptômes en soins palliatifs - Un outil pour estimer l'intensité des symptômes et adapter les soins en conséquence

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Un outil pour estimer l’intensité des symptômes et adapter les soins en conséquence


Les soins palliatifs ont vocation à prévenir mais aussi à soulager l’ensemble des symptômes douloureux ou inconfortables chez un patient en fin de vie. Pour aider les équipes dans cette démarche, l’équipe de soins palliatifs d’Edmonton au Canada a développé un outil qui permet rapidement d’évaluer les neufs symptômes dont la prévalence est la plus importante chez les patients cancéreux.


L’échelle ESAS (Edmonton Symptom Assessment System) constitue un outil pour estimer l’intensité de la douleur et autres symptômes chez un patient afin de pouvoir prioriser les soins ou évaluer le soulagement apporté par ceux-ci. 

Composée de 9 items, cette échelle d’Edmonton permet d’apprécier la douleur, l’asthénie, les nausées, la dépression, l’anxiété, l’appétit, la somnolence, la dyspnée et le bien-être d’un patient.

Chacun des items correspond à l’un des symptômes et permet d’en définir l’intensité.

L’item asthénie (ou fatigue) rend compte d’une sensation de manque de force, de manque d’énergie. Celui de l’anxiété évalue les craintes, les angoisses du patient. L’item dyspnée révèle l’intensité d’une gêne respiratoire…


Adapter les soins en fonction du patient


Simple et rapide, ce test est réalisable en quelques minutes par le patient lui-même, si son état le permet, ou le cas échéant par un proche ou un soignant. 

Cet outil d’évaluation oriente les équipes vers les symptômes les plus douloureux et permet la mise en place d’actions thérapeutiques réfléchies avec le patient et l’équipe interdisciplinaire.

Ce test n’a pas vocation à être réalisé qu’une seule fois et doit être proposé régulièrement afin de pouvoir adapter les soins en fonction de l’évolution des symptômes.

Par ailleurs l’évaluation est aussi un moyen d’ouvrir un espace de discussion et d’écoute avec le patient, de mieux analyser son ressenti, ses besoins. 
Partager cet article

Sur le même sujet