Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outil : la Mesure d'indépendance fonctionnelle (MIF) - Un test pratique pour évaluer l'autonomie

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Un test pratique pour évaluer l’autonomie

En complément de la grille Aggir, la Mesure d’indépendance fonctionnelle (MIF) permet de mesurer l’autonomie fonctionnelle et le niveau d’assistance requis, notamment chez les personnes en phase de réhabilitation et de réadaptation.


Conçue par une équipe de médecins américains en 1986, la MIF est une échelle gratuite, ne nécessitant aucune formation spécifique, et reposant sur 18 items (capacités motrices et cognitives).

Basée sur la Classification internationale des handicaps de l’Organisation mondiale de la santé (1980), l’outil permet d’identifier les activités pour lesquelles la personne requiert le niveau d’assistance le plus important. Elle permet aussi de prédire la durée d’un séjour à l’hôpital.

Elle est généralement administrée lors de l’entrée, puis au cours du séjour et avant la sortie. Elle peut aussi être utilisée après, dans le cadre du suivi du patient.

Son contenu a été validé par une étude effectuée dans 11 centres de réadaptation.

Les capacités motrices sont mesurées par 13 tâches, regroupées en quatre catégories d’activités :

  • soins personnels (items A à F)
  • contrôle des sphincters (items G et H)
  • mobilité (items I à K)
  • locomotion (items L et M)

Les capacités cognitives sont quant à elles évaluées par cinq tâches réparties en deux catégories : 

  • communication (items N et O)
  • comportement social (items P à R)

Chaque item est coté de 1 à 7, 1 indiquant l’incapacité à effectuer l’activité avec ou sans aide, 7 que la personne évaluée peut effectuer l’activité seule, sans danger.

Pour coter, il est recommandé de s’appuyer sur l’observation, même s’il est aussi possible d’évaluer par questionnaire.

Il faut compter 30 à 45 minutes pour faire passer le test.

Le score final, compris entre 18 et 126, détermine le nombre d’heures d’assistance dont la personne a besoin.

Par exemple, pour un résultat de 54, la personne aura besoin d’une assistance modérée, à hauteur de 4 à 5 heures (276 minutes) par jour.

Accéder à la Mesure d’indépendance fonctionnelle (en français)

Partager cet article

Sur le même sujet