Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques : cellule de crise et démocratie participative - Gros plan sur la charte de fonctionnement de la cellule de crise du groupe hospitalier de Loos-Haubourdin

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Gros plan sur la charte de fonctionnement de la cellule de crise du groupe hospitalier de Loos-Haubourdin

Adaptation des protocoles, approvisionnement en EPI, gestion des salariés absents, renforcement des mesures d’hygiène… La pandémie de covid-19 a démontré la nécessité de se doter d’une cellule de crise. Séverine Laboue, directrice du groupe hospitalier de Loos-Haubourdin, partage ses bonnes pratiques en la matière.


La démocratie participative est au cœur du fonctionnement des établissements dirigés par Séverine Laboue. Recrutement des nouveaux salariés, suspension des visites : ici, ce sont les résidents qui décident.

Une approche déclinée dans le fonctionnement de la cellule de crise du groupe hospitalier.

La charte de bon fonctionnement partagée par la directrice affirme comme premier principe : « faire vivre la démocratie participative ».

Il s’agit bien sûr de d’inclure l’ensemble des instances représentatives (des résidents, des usagers, des professionnels), mais plus largement d’informer et consulter usagers et professionnels de toutes les propositions de la cellule de crise qui les concernent.

En toute logique, « droit et devoir d’information de chacun », au sein de la cellule de crise est au-delà, constitue le deuxième principe, suivi par « être participatif et actif » en 3.

Les 12 principes de la charte de fonctionnement du groupe hospitalier de Loos-Haubourdin :

1. Faire vivre la démocratie participative
2. Droit et devoir d’information de chacun
3. Etre participatif et actif
4. Le devoir de rester en « mouvement intellectuel perpétuel »
5. Adapter les processus de décision
6. S’autoriser à créer, inventer, innover
7. Le principe de précaution, sans excès
8. Personnaliser nos réflexions et décisions
9. Un processus de décision collégial et solidaire
10. Les limites du pouvoir de décision de la cellule de crise
11. Communiquer et échanger
12. Garder une posture positive et confiante

Les principes en détails

Une participation de tous également prônée par Grégory Aiguier, enseignant-chercheur au Centre d’éthique médicale de l’université catholique de Lille, en s’appuyant sur les sciences humaines et sociales pour renforcer l’autonomie d’expression et de participation et diffuser la culture de l’éthique dans tous les lieux où elle est indispensable : comités, CVS, cellules de crise…

Partager cet article

Sur le même sujet