Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques linge : méthode RABC - Hygiène - réglementation

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Hygiène — réglementation

Si la notion de confort reste importante dans les lieux de vie que sont les établissements d’accueil pour personnes âgées, celle d’hygiène prend aujourd’hui toute sa place. Le linge étant au contact de l’environnement, il se charge des micro-organismes et les transporte. On parle ainsi de maladies nosocomiales, de démarches qualité, protocoles… Le point sur le contexte législatif.
  • Création ou connaissances des CLIN (Comité de lutte contre les infections nosocomiales — article L.711 – 1 du code de la santé publique, décret du 6 mai 1988) : il est obligatoire dans les centres hospitaliers, les cliniques privées. Le CLIN le plus proche de la structure peut être d’un très bon conseil pour la mise en oeuvre des bonnes démarches dans l’établissement.
  • Accréditation et référentiel ANAES. Au sein des maisons de retraite, les exigences d’hygiène sont considérées comme élevées. La démarche d’accréditation et ses référentiels sont recommandés
  • Convention tripartite et référentiel ANGELIQUE, sur le site sante​.gouv​.fr
  • La norme EN 14065 = méthode RABC. Cette norme européenne a été publiée en 2003. Elle développe la méthode RABC : Risk Analysis Biocontamination Control soit la Maîtrise des risques de biocontamination. Elle va permettre d’assurer continuellement la qualité microbiologique des articles textiles.Pour chaque article, un usage sera déterminé et un niveau de qualité microbiologique défini.
  • Site rhone​-alpes​.sante​.gouv​.fr : Quel textile pour quel usage à l’hôpital ? Hygiène et architecture dans les établissements de santé (format pdf).

(Intervenants métiers : Agevillagepro​.com, Marie-Edith Quoniam — Initial BTB) )

Retour au sommaire du dossier

Partager cet article

Sur le même sujet