Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques restauration - Nutrition : les désirs, attentes et besoins des résidents

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Nutrition : les désirs, attentes et besoins des résidents

Autour des repas en Ehpad, les visites, audits, enquêtes (Que Choisir), témoignages… revèlent tous ces attentes (non exhaustives !).

  • Respecter, créer, renforcer, maintenir : la capacité d’expression des résidents (exprimer ses goûts, dégoûts, j’aime ou je n’aime pas : pourquoi ?), leur santé et leur autonomie (lutte contre la dénutrition, la deshydratation, prestations à hautes valeurs nutritionnelles y compris pour les textures mixées, les régimes).
  • Structurer les moments restauration” comme dans la vie : accueillir ses invités, fêter son anniversaire, améliorer les dimanches…
  • Maintenir et développer les repères : ma place, ma serviette, mon choix, les horaires affichés (l’heure, c’est l’heure !), un calendrier d’évènements traditionnels (fêtes calendaires…), les menus de saison…
  • Permettre un cadre intimiste tout en bénéficiant des échanges sociaux (voisins de chambre, de table, vie du personnel…) : claustras, tables de deux, quatre personnes, ateliers animations…

Ces grands axes provoquent une réflexion autour de la participation des résidents au quotidien de cette fonction restauration, si vitale. A partir d’un diagnostic sur les points d’amélioration, les évolutions ne peuvent se mettre en oeuvre que par paliers, pour respecter la prise en main par les résidents et leur famille des différents points d’amélioration possible et une mise en oeuvre progressive et donc visible !

L’enjeu est de se centrer sur les capacités, les compétences, les envies, les forces des résidents et non pas uniquement sur les risques de dénutrition, qu’il ne s’agira pas d’occulter, car elle concerne près d’un résident sur deux !

Revenir au sommaire du dossier



Partager cet article

Sur le même sujet