Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Contacter les associations de malades (Alzheimer)

Temps de lecture 1 min

Lorsqu’on accompagne au quotidien une personne atteint de troubles cognitifs, le risque d’un épuisement physique et psychologique peut s’accentuer au fil du temps. Etre aidant ne signifie pas de ne plus être aidé et se rapprocher d’une association peut constituer une solution pour obtenir du soutien, du réconfort, du répit ou pour partager son expérience avec ses pairs.

Groupes d’entraide, formations, soutien psychologique… Plusieurs associations ont mis en place des dispositifs spécifiques pour aider et accompagner les aidants d’une personne malade d’Alzheimer.

Par ailleurs ces associations sont aussi des centres de ressources et permettent de bénéficier de l’expérience d’autres aidants qui se trouvent confrontés aux mêmes problématiques.

Parler de son vécu

Parmi elles, France Alzheimer propose aux aidants, à travers ses antennes locales, des groupes de parole animés par des psychologues, afin de partager son ressenti ou pour échanger sur les problématiques vécues au quotidien.

Ces groupes de parole sont aussi un moyen de sortir de l’isolement dans lequel les aidants sont souvent plongés et de se prémunir de l’épuisement.

Trouver un groupe de parole près de chez moi

Dans cette même optique, d’apporter du soutien et du répit, les Bistrots Mémoire invite les aidants à échanger sur le vécu autour d’un verre.

Il existe une cinquantaine de Bistrots Mémoire dans toute la France, qui proposent toutes les semaines des séances en compagnie d’un psychologue et d’une équipe de bénévoles.

Trouver un Bistrot Mémoire près de chez moi

Se former

Le secteur associatif offre aussi la possibilité d’apprendre de l’expérience d’autres aidants ou de bénéficier de l’accompagnement de professionnels.

L’association France Alzheimer propose de se former au rôle d’aidant. Des formations en petits groupes (10 à 15 aidants) qui permettent d’acquérir une connaissance plus large de la maladie, mais aussi d’obtenir des conseils pratiques sur la gestion des troubles.

Découvrir les formations de France Alzheimer

Partager cet article

Sur le même sujet