Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Découvrir et tester différentes solutions (d’hébergement)

Temps de lecture 2 min

Il n’y a pas que l’Ehpad dans la vie ! Si la maison de retraite, plus ou moins médicalisée, apparaît comme la solution la plus évidente quand on quitte son domicile, il existe pourtant d’autres options. Tour d’horizon.

L’accueil familial

Une formule conviviale : une à quatre personnes âgées ou handicapées peuvent être accueillies chez un accueillant familial, qui garantit leur confort, leur bien-être, leur sécurité…

Ces accueillants familiaux doivent être formés et agréés par le Conseil départemental.

Cet accueil peut-être à temps partiel ou temporaire : une bonne façon de voir si la solution convient à votre proche âgé.

Les résidences autonomie

Ces établissements publics s’adressent à des personnes plutôt autonomes, et ne sont pas médicalisés. Les habitants disposent d’un petit appartement indépendant, et de services collectifs, qui choisissent d’utiliser ou non : restauration, ménage, animations…

Des lieux de vie souvent situés en centre-ville, à proximité des commerces, qui accueillent une cinquantaine de personnes en moyenne et ont une vocation sociale : le loyer y est donc modéré.

Il n’est pas possible d’y effectuer un séjour temporaire, mais comme tout contrat, le contrat de séjour peut être résilié. Si la demande émane du résident, le délai de préavis se monte à huit jours.

Les résidences services seniors

Des structures privées qui fonctionnent sur le même principe : un appartement autonome assorti de services et d’espaces collectives, à destination de personnes au besoin d’aide modéré.

Le loyer y est cependant beaucoup plus onéreux qu’en résidence autonomie. Mais il est possible d’y réaliser un séjour temporaire avant de se décider.

Les Marpa (Maisons d’accueil et résidences pour l’autonomie)

Ces petits établissements, souvent situés en milieu rural, accueillent au maximum 24 personnes. Chacune vit dans son logement privatif (de 30 à 46 m²), doté d’un accès indépendant, mais les Marpa offrent aussi des espaces communs et des services en plus.

S’ils le souhaitent, les résidents participent à la vie quotidienne de la maison (jardinage, préparation des repas, etc.).

Pour résumer, chacun vit chez soi mais bénéficie des services de la collectivité, pour un loyer qui démarre à 900 euros.

Il est aussi possible d’y passer un séjour temporaire.

Il en existe environ 200 en France.

En savoir plus

L’habitat partagé

Il peut être de plusieurs sortes : 

  • l’habitat inclusif, pour les personnes âgées ou handicapées, où les habitant partagent un projet de vie sociale et partagée favorisant le vivre ensemble. Un professionnel met en musique ce projet et accompagnent les résidents, qui vivent dans un logement « ordinaire ».
  • l’habitat regroupé ou partagé, une sorte de colocation entre seniors à l’initiative d’associations, de collectifs de particuliers ou parfois de mairies.
  • l’habitat intergénérationnel, des lieux de vie collectifs où sont associés par exemple des logements pour les personnes âgées, des logements pour étudiants et des logements pour jeunes parents, afin de favoriser les rencontres entre génération.

Ces deux dernières formules s’adressant à des personnes plutôt autonomes. S’il n’est pas possible d’y résider temporairement, il peut toutefois être utile de les visiter, de rencontrer les habitants… pour se faire une idée.

L’Ehpad

S’ils ont bien mauvaise presse, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendants peuvent aussi être de formidables lieux de vie. Tout dépend, souvent, de la dynamique et de l’ambiance qui règne au sein de l’équipe…

Pour bien choisir, il est essentiel de visiter, poser des questions, parler aux résidents et si possible y passer quelque temps pour un séjour temporaire. Sauf situation sanitaire exceptionnelle, il est aussi parfois possible d’y déjeuner.

Ils peuvent être publics, privés commerciaux ou associatifs, avec une différence de prix parfois importante.

A lire aussi : comment bien choisir une maison de retraite ?

Partager cet article

Sur le même sujet