Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Financer une place en maison de retraite médicalisée (Ehpad)

Temps de lecture 1 min

Il faut compter 2000 euros par mois en moyenne pour une place en Ehpad : une somme pas toujours facile à débourser. Gros plan sur les aides existantes.

La facture d’une maison de retraite médicalisée se décompose en trois parties :

- la partie soins, qui sert à payer les traitements et le personnel soignant,

- la partie dépendance, pour tout ce qui concerne l’aide à l’autonomie,

- la partie hébergement, qui couvre le gîte et le couvert.

La partie soins est intégralement prise en charge par l’Assurance maladie, la partie dépendance en partie par l’Allocation personnalisée d’autonomie, mais la partie hébergement reste à la charge du résident.

Pour la financer, plusieurs options si ses ressources ne suffisent pas :

Il est essentiel de faire le point sur ses capacités de financement, car tous les établissements ne pratiquent pas le même tarif : connaître votre budget vous aidera à choisir.

L’obligation alimentaire en question

Une personne dont les ressources ne suffisent pas pour vivre peut demander l’obligation alimentaire à ses descendants.

Peuvent être sollicités les enfants et leurs époux, mais aussi les petits-enfants et leurs époux. 

Cette aide familiale peut être mise en place à l’amiable, mais le parent dans le besoin peut aussi saisir le juge aux affaires familiales pour la demander.

Il devra prouver qu’il n’a pas les moyens pour payer lui-même. Les descendants seront mis à contribution selon leurs possibilités : si un des obligés alimentaires ne dispose pas des ressources suffisantes, il n’aura pas à payer.

Seuls peuvent en être dispensés les enfants dont le parent a gravement manqué à ses obligations envers eux (violence, abandon de famille…).

A noter : le devoir de secours entre époux sera mobilisé avant l’obligation alimentaire.

Partager cet article

Sur le même sujet