Agevillage
  >   Actualités  >     >   Grippe : il est temps de se...

Grippe : il est temps de se faire vacciner

Se protéger soi et protéger les plus fragiles


Partager :

La campagne de vaccination antigrippale est lancée. Un an après l'année 2016 particulièrement meurtrière et face à la défiance, le professeur d'immunologie Alain Fischer a rappelé lors de la conférence S3Odeon ce 7 octobre l'importance citoyenne de se protéger pour protéger les plus fragiles.

campagne vaccination grippe 2017

Se faire vacciner chez son pharmacien en Auvergne-Rhône Alpes et Aquitaine


Pendant 3 ans les pharmaciens des régions Auvergne Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine, sont autorisés à vacciner le public contre la grippe, en complément des médecins, infirmiers et sages-femmes.
Seuls les pharmaciens formés sont autorisés. Ils sont plus de 2000 à ce jour. La liste des officines où la vaccination contre la grippe est proposée, est consultable sur le site internet des ARS Auvergne-Rhône Alpes et Nouvelle Aquitaine.

Comment ça se passe chez le pharmacien ?


Pas besoin de prendre rendez-vous : il suffit de se rendre dans l’une des pharmacies autorisées et d’acheter son vaccin. L'injection peut être proposée immédiatement, dans un espace réservé dans la pharmacie. Les personnes sont invitées, par mesure de précaution, à rester un quart d’heure afin de s’assurer que tout s’est bien passé. Le pharmacien doit délivrer une attestation et informer le médecin traitant (sauf si le patient s’y oppose).

Qui est concerné ?


Cette vaccination en pharmacie s’adresse aux populations à risque ayant été invitées par l’assurance maladie à se faire vacciner. Elles sont alors munies d’un bon de vaccination ou d’une ordonnance. Les personnes de 65 ans et plus sont concernées comme tous les adultes souffrant de certaines pathologies chroniques, l’entourage des nourrissons et les personnes obèses.

Quand se faire vacciner ?


Le vaccin est actif quinze jours environ après l'injection rappellent les autorités sanitaires : mieux vaut ne pas attendre les premières froids et l'arrivée de la maladie pour s'en préoccuper. L'efficacité du vaccin a été mesurée à 38% des cas en 2016. Le vaccin ne permet pas forcément d'éviter la grippe, mais il est censé limiter les complications graves liées à la maladie.

Combien ça coûte ?


Le vaccin antigrippal est pris en charge à 100 % pour les personnes à risques. Le pharmacien est rémunéré 4.5 euros par vaccin si la personne bénéficie d’une ordonnance et 6.5 euros lorsque le patient bénéficie d’un bon de prise en charge délivré par l’assurance maladie. Enfin un décret de mai 2017 précise que la pharmacie reçoit 100 euros forfaitaire «pour chaque pharmacien de l’officine ayant réalisé au moins cinq vaccinations».


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article. (3 en attente)


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -