Agevillage
  >   Actualités  >     >   Aidants : trouver le bon de...

Aidants : trouver le bon dentiste pour son proche en perte d'autonomie


Partager :

Les soins dentaires, qui influent directement sur nos capacités à nous nourrir et nous exprimer, sont fondamentaux tout au long de la vie. Mais les rendez-vous chez le dentiste sont rarement une partie de plaisir, et peuvent devenir très compliqués pour les personnes présentent des déficiences sensorielles, des difficultés pour se mouvoir ou des troubles cognitifs. Des besoins spécifiques auxquels les professionnels savent de mieux en mieux répondre.

trouver un dentiste pour son procheDaniel Anastasio, chirurgien-dentiste à Thionville, sensibilise ses confrères depuis 2015 à la fragilité des patients en perte d’autonomie.

Il conseille aux aidants de personnes âgées souffrant de troubles cognitifs de s’adresser en premier lieu à leur dentiste habituel.

« S’il n’est pas à même de prendre en charge votre proche, il l’orientera vers un confrère compétent », précise-t-il.

Idem pour les personnes à mobilité réduite ou ayant des troubles sensoriels (visuels, auditifs…).

Les besoins spécifiques des personnes en perte d’autonomie sont en effet de mieux en mieux pris en compte.

Il existe notamment dans toutes la France des réseaux de dentistes spécialisés, recensés ici.

Par ailleurs, la spécialité « médecine bucco-dentaire », lancée en 2011, a pour objectif de soigner les dents de patients présentant des difficultés importantes, qu’il s’agisse de maladies graves ou de troubles cognitifs ou psychiatriques.

Conseils avant de prendre rendez-vous

  • Prévenez le dentiste des difficultés de votre proche et demandez si l’environnement est adapté.
  • Demandez un rendez-vous à un moment où l’affluence est réduite, pour limiter au maximum l’attente.
  • Préparez si nécessaire votre proche au rendez-vous en lui rappelant son objet, et ce qui va se passer.
  • Prévoyez si besoin plusieurs rendez-vous : le fauteuil de dentiste peut se révéler inconfortable et la séance sera probablement plus courte.
  • Si les dentistes de ville ne sont pas en mesure de soigner votre proche, envisagez de vous tourner vers un réseau spécialisé ou le service d’odontologie de l’hôpital le plus proche.

A lire aussi


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -