Agevillage
  >   Actualités  >     >   Admission en résidence, en ...

Admission en résidence, en EHPAD (3/3): quelques mois après l'entrée

Faire le point et poursuivre l'accompagnement


Partager :

Et maintenant que mon proche est entré en résidence, en EHPAD (établissement d'hébergement pour personne âgée dépendante), quelle est ma place ? Cette question des proches aidants mérite d'être posée quelques semaines, quelques mois après l'entrée.
L'occasion d'un premier bilan et de la mise en oeuvre du projet d'accompagnement personnalisé, PAP (ou projet individualisé).

Premier bilan

residence maison de retraite dossierLa personne a pris ses marques. Elle a découvert les différents services de la maison, les différentes équipes d'aides, de soin, de vie sociale, d'hôtellerie, de restauration, d'entretien du linge... Au regard de ses problèmes de santé, un plan d'aide et de soin est activé (avec le personnel de l'Ehpad ou avec des prestataires extérieurs en résidence service senior, en résidence autonomie). En EHPAD, une annexe du contrat de séjour viendra stipuler le cas échéant l'accueil du résident en unité dédiée aux personnes atteintes de maladies neurodégénératives (neuro-évolutives) comme le PASA : pôle d'activités et de soins adaptés, l'UHR : Unité d'hébergement renforcée. Un rendez-vous bilan sera aussi l'occasion de bien comprendre la facturation des services et de poser les questions autour des "reste à charges", des aides possibles, des restes à vivre pour les personnes à l'aide sociale, sous tutelle.
L'occasion aussi de dire ce qui fonctionne bien comme les dysfonctionnements.
Plus les échanges seront structurés, équilibrés, constructifs, plus la confiance s'instaurera.

Définir et mettre en oeuvre le PAP


Le projet d’accompagnement personnalisé s'élabore avec la personne accueillie après son admission, dans un délai qui doit être adapté à chaque situation (dans les 3 premiers mois et au plus tard dans les 6 mois suivant l’admission). Il s'appuie sur un recueil de données où le résident décrit ses habitudes de vie, ses demandes et préférences (désirs), ses besoins au regard de son autonomie physique et psychique. Ce projet va concilier aussi ces demandes avec les contraintes collectives. Les projets petits et grands, à court, moyen, long terme, les activités envisagées, en un mot la mise en oeuvre du PAP seront réévalués chaque année, au regard de l'évolution de la personne au sein de la structure.

Participer à la vie de la structure


Association de résidents, conseil de la vie social (CVS obligatoire en Ehpad), association de familles, interventions bénévoles... ce bilan sera aussi l'occasion de réfléchir à son implication en tant que résident, en tant que proche dans la vie de la structure. Un bon moyen pour mieux la connaître et partager ses envies, ses projets.

Aborder délicatement la fin de vie


Autant la résidence autonomie, la résidences services seniors n'est pas synonyme de "dernière demeure", autant c'est souvent le cas en EHPAD. Ce premier rendez-vous bilan sera aussi l'occasion d'aborder le sujet délicat de la fin de vie, de la mort. Le résident a-t-il désigné sa Personne de Confiance ? A-t-il rédigé ses Directives Anticipées ? A-t-il envisagé et partagé ses consignes autour des obsèques (contrat, exigences...) ?
Des sujets douloureux à envisager posément.

Crédits photos : Jardin du Castel


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -