Agevillage

Maisons de retraite

Journée nationale de protestation


Partager :

Contre le gouvernement qui a donné un coup d’arrêt au plan de modernisation du secteur des maisons de retraite,13 organisations professionnelles se sont unies pour protester et mobiliser leurs clients mardi 18 mars, partout en France.

Donner de la voix

Trop, c’est trop ? Les professionnels du secteur gérontologique avaient cru avec Paulette Guinchard Kunstler, la création de l’APA, la généralisation des Ehpad... que les personnes âgées attiraient enfin l’attention des pouvoirs publics. Désormais, ils ont compris qu’il n’en était rien, que les crédits étaient mesurés et que les priorités sont ailleurs.Pour protester contre un gouvernement qui a brutalement arrêté le plan de modernisation et d’amélioration de la qualité dans les maisons de retraite, treize organisations professionnelles du secteur gérontologique se mobilisent et lancent avec les usagers une journée nationale d’action le 18 mars prochain.Ce plan de modernisation devait s’étaler de 2001 à 2005 à raison de 183 millions d’euros par an, soit 0,14 % des dépenses d’assurance maladie en France. Bien que les maisons de retraite soient réellement sous-dotées, elles ne font pas partie des priorités budgétaires : 0,3 à 0,6 agent par résident quand on compte 1 agent par lit en établissement médicalisé pour personnes handicapées de moins de 60 ans !Jacques Chirac, président de la République, avait annoncé le 14 juillet dernier que le sort des personnes âgées handicapées devait être érigé en priorité nationale en 2003. Cette priorité ne s’applique pas aux plus de 60 ans.Après avoir saisi les parlementaires en février, la journée de protestation du 18 mars vise à toucher également le grand public pour le sensibiliser à la situation faite aux plus âgés.

Les résidents et leurs familles sont les principaux intéressés

Aujourd’hui c’est sur eux que repose le coût de la prise en charge...Les établissements ont des budgets élaborés en trois parties :

  • L’hébergement (chambre, restauration, linge...) : payé par le résident ou l’aide sociale voire l’aide au logement.
  • La dépendance (incontinence, nutrition, animation...) en partie solvabilisée par l’APA
  • Les soins qui devraient être payés par l’assurance maladie mais sont souvent pris en charge par la personne âgée elle-même (et leurs éventuelles mutuelles...)
  • Le plan de médicalisation et de modernisation des maisons de retraite stoppé en 2003

    Les établissement ont de 2001 à 2005 pour signer une convention tripartite entre la maison de retraite, l’Etat (les DDASS : Direction départementale de l’action sanotaire et sociale) et le Conseil Général.Sur la base d’un cahier des charge précis, reprenant une démarche qualité exigeante (cf. support d’auto-évaluation Angélique) et la volonté de médicaliser les structures : mises aux normes, dotation en personnel médical et para-médical compétent et professionnel.Ces conventions ont eu du mal à ce mettre en place : télescopages réglementaires, RTT, passage à l’euro... Néanmoins les directeurs se sont mobilisés et fin 2002, près de 1 200 conventions tripartites avaient été signées sur les 8 000 établissements que compte la profession.En octobre 2002, l’Assemblée nationale avait voté un budget permettant la signature de 1 800 conventions tripartites supplémentaires.Or les arbitrages internes au sein du ministère de la santé ont privilégié les autres lignes (hôpital, soins de ville, médecins, secteur handicapé...) au détriment des maisons de retraite pour lesquelles les crédits pour les nouvelles conventions sont nuls en 2003 et reportés en 2004.

    Signer n’est pas financer

    Hubert Falco, secrétaire d’Etat aux personnes âgées, a rappelé dans un communiqué en date du 14 mars, son engagement en faveur de l’amélioration de la prise en charge des plus âgés. Il a indiqué que les crédits d’assurance maladie ont augmenté de 8 % soit 300 millions d’euros en 2003.Ces crédits permettront selon lui d’honorer les engagements pris pour les conventions déjà signées, financeront les accords salariaux, créeront 4 000 places en services de soins infirmiers, 1 750 places d’accueil temporaire et 750 places en accueil de jour pour les malades Alzheimer.Le ministre espère bien que 1 800 conventions seront signées en 2003, mais leur financement ne pourra être débloqué qu’à partir du mois de janvier 2004. Une année budgétaire entière –l’année 2003 – aura donc été sautée pour les maisons de retraite.Les embauches de personnels spécialisées seront donc reportées. Les professionnels en concluent que le gouvernement se moque de la qualité, tant il est vrai que celle-ci dépend avant tout de la qualité et de la quantité des personnels.

    Ce que devraient réclamer les professionnels…et les usagers

  • Que les personnes âgées ne soient plus la variable d’ajustement pour les économies budgétaires, que ce soit en établissement ou l’APA à domicile.
  • Que les plus de 60 ans handicapés soient une priorité nationale autant que les plus jeunes
  • Que les financements 2003 votés soient crédités.
  • Sans oublier les problèmes récurrents de la profession : sous-dotation chronique, formation professionnelle des acteurs, création de nouveaux établissements face à l’explosion démographique à venir, choix de société sur ce type de structures (quel accueil, quelles prises en charge, quelle intégration dans la ville)...
  • Se mobiliser sur le terrain, dans les départements

    Voici la liste des villes où se dérouleront les conférences de presse.Rendez-vous à 11 heures partout en France et 11H30 à Paris.Liste par département :01, Ain : Hôtel Dieu - Avenue de Brou - 01000 BOURG EN BRESSE02, Aisne : cf. département de l'OISE03, Allier : Centre Hospitalier - Salle Paul Carnot - MONTLUCON04, Alpes de Hautes Provences : non communiqué05, Hautes Alpes : non communiqué06, Alpes Maritimes : Hôtel NOVOTEL - 40 av Verdun 06700 SAINT LAURENT DU VAR07, Ardèche : Salle municipale du Champ de Mars - 1 avenue Paul Riou à PRIVAS08, Ardennes : cf.MARNE département 5109, Ariège : 19 bis avenue Lakanal - FOIX10, Aube : salle du conseil de l'ASIMAT (Association des Soins Infirmiers et Ménagers de l'Agglomération de Troyes) - 3bis, bd du 1er RAM 10000 TROYES11, Aude : Salle du SIVOM, 2, place Joseph Alcantar - 11300 LIMOUX12, Aveyron : Salle du Sacré Coeur (face à la Maison de Retraite St-Cyrice) - Place du Sacré Coeur - RODEZ13, Bouche du Rhône : Salle du Conseil Général - hôtel du département - 52 av Saint Just 13004 MARSEILLE14, Calvados et l'Orne (61) : Maison de retraite publique de CESNY BOIS HALBOUT – rue Hospice 14220 CESNY BOIS HALBOUT15, Cantal : cf. Puy de Dôme16, Charente : non communiqué17, Charente Maritime : espace ENCAN - salle EIDER- Quai Louis Prunier - 17000 LA ROCHELLE

    18, Cher : Hôtel des Syndicats à Bourges -19, Corrèze : non communiqué20, Corse21, Côte d'Or : CHS La Chartreuse - 1 bd Chanoine Kir - 21000 DIJON22, Côte d'Armor Maison de Retraite MONTBAREIL - 16, rue Notre-Dame - SAINT-BRIEUC23, Creuse Maison des Associations - 11, rue de Braconnes - 23000 GUERET24, Dordogne : Salle de l'orangerie .Jardin perdoux. à côté du foyer 3ème age lou cantou - rue Lakanal à BERGERAC25, Doubs : Centre de longs Séjour de BELVAUX - 29 quai Strasbourg - 25000 BESANCON26, Drôme : ATTENTION Conférence de presse à 15 HEURES 30 - LES VILLANDIERES - 9, rue Jules Massenet à VALENCE27, Eure : cf. département de la SEINE MARITIME28, Eure et Loire : non communiqué29, Finistère : C.H.I.C. LAENNEC 29000 QUIMPER, SALLE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION ,3° ETAGE batiment Administration30, Gard : Novotel Atria - Avenue de Prague -NIMES31, Garonne (Haute) : URIOPSS Midi Pyrénées - 1 Bd Bonrepos - TOULOUSE32, Gers : Salle des Cordeliers Mairie d'AUCH - 1 pl Libération 32000 AUCH33, Gironde : Maison de la Promotion sociale - Avenue Virecourt - 33370 ARTIGUES 34, Herault : Salle Rabelais - Boulevard Sarrail parking CORUM - MONTPELLIER35, Ile et Vilaine : Salle Victor Bach, derrière la Mairie (centre Bourg) de Chartres de Bretagne.36, Indre : Salle des Fêtes Belle Isle avenue du Parc des Loisirs à CHATEAUROUX37, Indre et Loire : C.H.U. - Etablissement annexe de l'Ermitage - 2 allée Gaston Pages - 37000 TOURS

    38, Isère : Siège de la Mutualité de l'Isère - 5 rue Vauban - Grenoble39, Jura : non communiqué40, Landes : Logement-foyer - 532, avenue Nonères - MONT DE MARSAN41, Loir et Cher : cf.Indre et Loire (37)42, Loire : Maison de quartier du Soleil - 9 bis boulevard Fauriat 42000 Saint-Etienne43, Loire (Haute) : Service de Restauration du Centre Hospitalier Emile Roux 12 bd Doct André Chantemesse 43000 LE PUY EN VELAY44, Loire Atlantique : Foyer des jeunes travailleurs à Nantes - 9 boulevard Vincent GACHE - 44000 NANTES45, Loiret : URIOPSS Centre 29 boulevard Rocheplatte Orléans46, Lot : non communiqué47, Lot et Garonne : Mairie d'AGEN - Salle Picasso - Rue Paul Pons - AGEN48, Lozère : Maison de retraite de l'Adoration à Mende – avenue du Père Coudrin 48000 MENDE49, Maine et Loire : Centre nautique du Lac de Maine - 75 avenue du Lac de Maine - 49000 Angers50, Manche : Réunion commune avec le Calvados51, Marne : Maison de Retraite Publique Jean Collery - Salle du Conseil d'Administration - 18 Bd Charles de Gaulle - 51160 AY52, Marne (Haute) : non communiqué53, Mayenne : non communiqué54, Meurthe & Moselle : Maison de retraite Notre Dame Bon Repos - 34, rue de Gal Leclerc -à MAXEVILLE55, Meuse : non communiqué56, Morbihan : Centre Culturel du DOME à St Avé à 11H00 - 1 rue des Droits de l'Homme - 56890 Saint Ave57, Moselle : Maison de Retraite de la Sainte Famille - 2, rue des Couvents - MONTIGNY LES METZ58, Nièvre : voir Yonne 8959, Nord : CHR de LILLE - Institut Gernez Rieux - Amphithéatre B - Amphithéatre de l'Institut de Formation en Soins Infirmiers - rue Dr Schweitzer 59000 Lille60, Oise : Salle Saint Nicolas - rue du Grand Ferré - 60 COMPIEGNE61, Orne cf. Calvados62, Pays de Calais : cf.Nord 5963, Puy de Dome : Siège de la Mutualité du Puy de Dôme - Place du 1er Mai -Clermont-Ferrand64, Pyrénées Atlantique : Complexe de la république - Salle 705 - 8 rue CARNOT - 64000 PAU65, Pyrénées (Htes) : non communiqué66, Pyrénées Orientales : Centre Hospitalier -Centre de long séjour - 314 av Languedoc 66000 PERPIGNAN67, Rhin Bas : non communiqué68, Rhin Haut : Centre Hospitalier - Chapelle - MULHOUSE69, Rhône : Maison de retraite La Vérandine - 33, avenue Paul Santy - Lyon 8°70, Saone (Hte) : MASPA - Grande Rue - 70 NEUREY LES LA DEMIE71, Saone et Loire : non communiqué72, Sarthe : Maison de retraite LA REPOSANCE - 1, place du Cantal - 72100 LE MANS73, Savoie : non communiqué74, Haute Savoie : Fondation du Parmelan - 2, rue Dupanloup - ANNECY75, Paris : Grand Hôtel du Louvre76, Seine Maritime : CENTRE HOSPITALIER DU BOIS PETIT - 8, avenue de la Libération - 76300 SOTTEVILLE LES ROUEN

    77, Seine et Marne : Centre de Conférences du Millénaire - Salle 160 (1° étage) - Place du 19 mars 1962 - 77 SAVIGNY LE TEMPLE78, Yvelines : Hôtel de Ville - Salle Saint-Exupéry - avenue de Paris - VERSAILLES79, Sèvres (Deux) : Centre Hospitalier - 40 av Charles de Gaulle 79000 NIORT80, Somme : cf. OISE81, Tarn : MAPAD La Renaudié - Rue du docteur Bouyssières - ALBI82, Tarn et Garonne : non communiqué83, Var : Maison de retraite Sainte Catherine Labouré - 255, avenue du Colonel Picot - TOULON84, Vaucluse : Salle de l'Antichambre - Hotel de Ville - Place de l'Horloge -AVIGNON85, Vendée : Ecole des Etablières - amphi Guibert - Route de Nantes - 85000 LA ROCHE SUR YON86, Vienne : Hôpital Gériatrique Louis Pasteur - 15 pont St Cyprien - 86000 POITIERS87, Vienne (Hte) : non communiqué88, Vosges : UDAF - Les Casernes Schneider - EPINAL89, Yonne : La Maison départementale de retraite à Auxerre - 7 av du Maréchal de Lattre De Tassigny 89000 AUXERRE90, Territoire de Belfort : non communiqué91, Essonne :92, Hauts de Seine : Maison de retraite M. Renaudin - 4 rue Marguerite Renaudin - 92330 SCEAUX93, Seine St Denis : Les Ormes - 13, place Jean Mermoz - 93370 MONTFERMEIL.94, Val de Marne : Conseil Général - avenue du Général de Gaulle 94000 CRETEIL95, Val d'Oise : Maison de Quartier des Touleuses - Place des Touleuses - 95000 CERGY PONTOISESources : EHPA.fr

    Les 13 organisations professionnelles mobilisées

    Quel que soit le statut de l'établissement, public, privé associatif, privé commercial... toutes les organisations d'établissements et de cadres : directeurs, médecins... se sont mobilisées au-delà de leurs clivages.Ils sont quasiment tous là, pro et anti-réforme, réunis par cette cause commune : obtenir les moyens nécessaires à un accueil digne des personnes âgées dans les EHPAD.

  • L'ADEHPA,Association des directeurs d'établissements et d'hébergement pour personnes âgées
  • la CNDEHPAD : Conférence Nationale des Directeurs d'EHPAD
  • la FEHAP : Fédération des Etablissemenst Hosipitaliers et d'Assistance privée à but non lucratif.
  • La FHF : Fédération hospitalière de France
  • la FNACPPA : Fédération nationale Accueil et Confort pour personnes âgées
  • FNADEPA : Fédération nationale des directeurs d'établissements et services pour personnes âgées
  • la FNMF : Fédération Nationale de la mutualité française
  • la SNCH : Syndicat national des cadres hospitaliers
  • le SNGC : Syndicat national de Gérontologie Clinique
  • le SYNCASS-CFDT : Syndicat national des cadres de l'action sanitaire et sociale - CFDT
  • Le Synerpa : Syndicat national des établissements et résidences pour personnes âgées
  • l'UNCASSUnion nationale des centres communaux d’action sociale
  • l'UNIOPSS : Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux.
  • Le débat veut être ouvert en direction de la société civile toute entière avec la mobilisation du CNRPA : Comité national des retraités et personnes âgées et des CODERPA (Comités départementaux des retraités et personnes âgées).



    mis à jour le

    Partager :


    Vos réactions

    Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



    Réagir à cet article :

    * ne sera pas affiché


    HAUT DE PAGE

    © Eternis SA -