Agevillage

Refaire sa vie après 60 ans

Pas facile de fonder un nouveau couple, indique une étude de l'INED


Partager :

Les chances pour les 60 ans et plus de fonder un nouveau couple après un veuvage ou un divorce sont rares, et les femmes sexagénaires sont deux fois plus nombreuses que les hommes à n'avoir pas de compagnon, selon une étude de l'Institut national d'études démographiques (INED).

41% des femmes sont veuves apres 60 ans

La surmortalité des hommes, ajoutée à la différence d'âge entre conjoints - les hommes ont une épouse en moyenne trois ans plus jeune qu'eux -, voue les femmes au veuvage, même s'il survient plus tard compte tenu de l'allongement de l'espérance de vie.En 2000, 41% des femmes de 60 ans et plus étaient veuves, contre 10% d'hommes. A l'âge de 80 ans et plus, on comptait 74% de veuves pour 29% de veufs.Les chances pour les 60 ans et plus de fonder un nouveau couple sont rares après un veuvage ou un divorce: en 1999, les sexagénaires se sont moins souvent remis en couple, marié ou non, qu'en 1989. Et parmi ceux qui ont fondé une nouvelle union, une proportion croissante ne l'ont pas légalisée.Les veuves hésitent plus souvent à se remarier, notamment parce que cellesqui touchent une pension de reversion la perdraient en légalisant une nouvelleunion, selon l'INED. En 1999, 34% des femmes âgées de 60 à 64 ans ayant connu un divorce se sont remariées, et 14% vivaient en union libre. Cette proportion était de 45% et 8% en 1989.

Deux fois plus de femmes sans partenaires

Entre 60 et 64 ans, il y a deux fois plus de femmes sans partenaire que d'hommes sans compagne, et quatre fois plus à partir de 75 ans. Les hommes qui convolent tardivement ont également tendance à choisir des compagnes plusjeunes, voire beaucoup plus jeunes qu'eux.L'INED indique que les personnes âgées d'aujourd'hui ont plus souvent que leurs aînés divorcé avant 60 ans. Mais passé cet âge, elles hésitent également à rompre leur union.En 2000, seuls 2,9 hommes pour mille âgés de 60 à 64 ans et 1,9 femme sur mille du même âge ont divorcé, un taux qui devient respectivement de 1 et 0,3 pour mille chez les septuagénaires.A 60 ans et plus, 5% des hommes et des femmes sont divorcés. Ils ne sont respectivement que 2% et 3% passé 80 ans.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -