Agevillage

Diagnostic de la maladie de Parkinson


Partager :

Diagnostiquer la maladie de Parkinson au début de son évolution n'est pas facile. Si les symptômes sont présents à l'interrogatoire, ils ne le sont pas toujours au moment de la consultation.

Le diagnostic de la maladie de Parkinson repose sur l'interrogatoire et l'examen du patient à la recherche de signes cliniques.

La maladie de Parkinson débute 5 à 10 ans avant l'apparition des premiers symptômes cliniques, lorsqu'environ la moitié des neurones dopaminergiques a disparu. Le diagnostic peut être facile du fait de la présence de deux au moins des trois symptômes suivants:

  • la lenteur du mouvement (bradykinésie)
  • un tremblement au repos de la main et/ou du pied unilatéral
  • la raideur (hypertonie) 

Aucun examen de laboratoire ou d'imagerie médicale n'est justifié lorsque ces éléments cliniques sont obtenus.

Le diagnostic sera confirmé, plus tard, par le constat d’un mieux-être lors de la mise en route du traitement dopaminergique.

Néanmoins, chez un sujet de moins de 40 ans, une IRM cérébrale et un bilan du cuivre (recherche d'une maladie de Wilson) seront demandés.



mis à jour le

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -