Agevillage

Japon : les malades d'Alzheimer retrouvés grâce à un QR code


Partager :

Plus d’un Japonais sur quatre est âgé de plus de 65 ans. Et parmi eux, 4,6 millions sont atteints de la maladie d’Alzheimer. Pour lutter contre les disparitions de malades, Orange Links, une start-up basée près de Tokyo a inventé un QR code à coller sur l’ongle des personnes concernées.

japon : qr codeL’objet mesure moins d’un centimètre carré. A l’intérieur se trouvent un numéro d’identification et un numéro de téléphone à appeler, lisibles grâce à une application pour smartphone.

Grâce à lui, Yushiko Yoshida et ses deux frères, Kazuhiko Sugimoto,et Toyohiko Sugimoto, espèrent que les personnes désorientées égarées pourront être retrouvées plus rapidement. Le Japon déplore en effet chaque année la disparition de plus de 15 000 personnes âgées, rapporte Estelle Dautry dans un article publié par le magazine Usbek & Rica.

La journaliste est allée au Japon, à la rencontre des fondateurs de la start-up. Yushiko Yoshida a eu l’idée de poser ce QR code sur l’ongle des personnes malades et de l’y faire tenir grâce à une manucure gel, à renouveler tous les mois, explique-t-elle.

Un dispositif stigmatisant ?


Si l’objet semble efficace et s’avère peu couteux (9 euros pour huit QR codes autocollants), il soulève néanmoins la question de la stigmatisation des malades. Mais Orange Links a prévu de proposer des modèles ornés de motifs fleuris ou animaliers : avec, impossible de distinguer les QR code d’une simple manucure fantaisie.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -