Agevillage

Edito : Canicule et chaleur humaine

Difficile de faire face seul


Partager :

L'épisode caniculaire qui s'abat sur notre pays cette semaine nous rappelle de mauvais souvenir. Les 14 802 morts de la canicule de 2003, quand la France s'est rendue compte qu'elle n'avait pas anticipé son vieillissement avec des personnes âgées trop isolées, pas assez d'infrastructures adaptées et pas assez de professionnels formés à leurs côtés.

16 ans plus tard, malgré la prise de conscience, malgré la fréquence des risques de canicule qui augmente avec le réchauffement climatique, notre pays reste en retard.

Notre pays compte sur la chaleur humaine des proches aidants, des familles, des voisins. Heureusement, bien évidemment, elle est là. Et pour qu'elle dure longtemps, la rédaction d'agevillage informe chaque semaine des solutions d'aide, y compris pour les aidants qui travaillent comme ce label "Entreprise engagée auprès de ses salariés aidants", comme cette Maison du répit inaugurée à Lyon par Brigitte Macron. Nous invitons nos lecteurs à partir en vacances. Elles sont indispensables pour les personnes aidantes comme pour les aidés.

Notre République compte aussi sur la chaleur humaine des professionnels de l'aide et des soins aux domiciles, en établissements qui redoublent d'attention, et d'initiatives pour s'amuser, se distraire, jouer ensemble malgré la maladie : voir cette troupe de théâtre intergénérationnelle qui bouscule les clichés sur le grand âge, ou ces activités de surf en Ehpad (établissement pour personnes âgées dépendantes). Pour mieux expliquer leurs métiers, les professionnels aussi montent sur scène.

Notre société parie sur la recherche, les médicaments, pour prévenir et surtout guérir ces redoutées maladies neuro-dégénératives, neuro-évolutives. En attendant, tendons l'oreille à ce que les personnes malades ont à nous dire (comme Armelle et Jean-Luc cette semaine). Elles ont aussi beaucoup de chaleur humaine à partager, elles aussi. Mettons en oeuvre des actions de prévention face à la macula cette semaine.

Pour que cette chaleur humaine s'entretienne elle a besoin de carburant, de soutiens, de projets positifs porteurs de sens (comme ces projets de colocation par et pour les vieux).

Oui on peut compter sur notre chaleur humaine pour traverser ensemble cet épisode étouffant.

Sachons l'entretenir et la soulager par un vrai 5ème risque de protection sociale permettant de déployer différents types de réponses et des équipes professionnelles formées, labellisées.

Pour ne pas revivre de canicule dramatique.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -