Agevillage
  >   Actualités  >     >   Perte d'autonomie : un livr...

Perte d'autonomie : un livre blanc préconise la création d'un nouveau risque de protection sociale

et aussi de contrôler les restes à charge en établissement, développer des labels et favoriser la prévention


Partager :

Il est rare d'avoir une étude sur le regard des 55-75 ans sur la prévention de l'autonomie. Ce 25 juin, Ipsos et la Mutuelle Intégrance ont présenté les résultats d'un sondage mené en avril auprès d'un millier de concitoyens. Près de 9 sur 10 considèrent que la société n'accorde pas une place suffisamment importante aux plus âgés. 87 % redoutent la mal nommée "dépendance" et attendent des réponses prioritairement de l'état (55 %) des organismes publics (33 %) et enfin des collectivités locales (33 %).


Entre prévention et difficile anticipation, le livre blanc développe 15 propositions pour sensibiliser, accompagner et innover autour de l'aide à l'autonomie au grand âge.

Prestation autonomie, labellisations des solutions au menu des 15 propositions du livre blanc

La création d'un nouveau risque de protection sociale est réaffirmée pour financer de manière solidaire la compensation personnalisée pour l'autonomie en tant que droit universel quel qe soit l'âge de la personne et les causes de la perte d'autonomie.

Son financement pourrait venir de la réaffectation de la contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) qui devrait parvenir à son terme en 2024.

Le Livre blanc suggère une meilleure gestion de l'Apa (Allocation personnalisée d'autonomie) avec un référentiel national de processus d'instruction, de décision, d'évaluation et de contrôle de l'effectivité

Favorisant des solutions de proximité, à partir d'une économie circulaire au service du bien vieillir, le livre blanc suggère la création de lieux de vie alternatifs, diversifiant les modes d'accueil en cas de difficultés : accueils de jour, nuit, temporaires, en urgence.

Il milite pour une labellisation des services et dispositifs d'aide aux publics vulnérables : Ehpad, services d'aide à la personne, organismes de santé mais aussi technologies pour l'autonomie (domotique, fauteuils...).

Ces aides techniques labellisées et produit d'assurance destinés à un meilleur accompagnement des personnes vulnérables pourraient être disponibles sur une plateforme de location et bénéficier d'une TVA réduite (5,5 %).

Enfin le livre blanc propose de développer une culture préventive du vieillissement avec des plans de formation en entreprise, une fonction de "préventeur" sur les territoires, une consultation gratuite à domicile à 65 ans puis 70 ans.

Il invite à rendre éligible au crédit impôt recherche (CIR) les innovations dans ce secteur porteur d'emplois : télémédecine, lieux de vie alternatifs, espaces de rencontre avec des Ehpad plateformes de services.

Des propositions en faveur du soutien à l'autonomie qui ont été saluées par Christophe Itier, haut-commissaire à l'Économie sociale et solidaire et à l'innovation sociale auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -