Agevillage
  >   Actualités  >     >   Municipales : une opportuni...

Municipales : une opportunité pour le grand âge ?

Les élections municipales seront l'occasion de rappeler l'importance des politiques locales pour le quotidien des personnes âgées


Partager :

Alors que les élections municipales approchent à grands pas (les 15 et 22 mars), la fondation Korian pour le Bien-Vieillir et les acteurs de la Silver Economie font entendre leurs voix afin d’alerter sur les besoins locaux des personnes âgées. Explications.


La fondation Korian pour le Bien-Vieillir a réalisé une cinquantaine d’entretiens auprès de personnes âgées mais aussi de professionnels du grand âge, afin de mieux cerner l’importance de la politique communale pour les plus fragiles. 

Cette étude, dirigée avec Ipsos en France, Belgique, Italie et Allemagne, a pour objectif de mettre en évidence les projets à mener sur les territoires afin de permettre une meilleure inclusion des personnes âgées, qu’ils vivent en maison de retraite ou à domicile. 


Des villes de moins en moins adaptées

Les personnes interrogées ont, avant tout, mis en avant la non-adaptation de la voirie et du mobilier urbain comme obstacle à leur intégration au sein de leur commune. 

"La marche : le moyen clé pour sortir" rappelle Pierre-Olivier Lefebvre, délégué général du réseau Francophone Villes Amies des Aînés. Des trottoirs pas assez larges, l’absence de bancs ou de toilettes publiques, des lieux peu accessibles aux fauteuils roulants, des transports en communs peu adaptés... L’étude met en lumière les difficultés quotidiennes rencontrées par les personnes dont la mobilité est affectée. 

La perte progressive des services de proximité constitue une autre inquiétude majeur relevée par les personnes interrogées. Sans oublier d'anticiper l'adaptation du logement avec le service Sherpa créé au Havre rapelle Valérie Egloff du Gérontopôle de Normandie.

Entre les déserts médicaux et la disparition des commerces de quartier, les personnes âgées ont perdu en autonomie ces dernières années, ne pouvant plus réaliser eux-même certaines tâches du quotidien. 

Enfin cette étude révèle aussi le besoin d’orienter les maisons de retraite vers l’extérieur. 

Selon les participants à cette enquête, les établissements d’hébergement pour les personnes âgées doivent être plus inclus dans le territoire pour permettre un meilleur épanouissement des résidents. 

Ouvrir davantage ces établissements à la famille mais aussi à la vie de la commune, de la cité, pour pouvoir développer ou entretenir un réseau relationnel.


La Silver Eco s’adresse aux futurs élus


La filière Silver Economie, qui fédère les acteurs du secteur du grand âge, vient d’adresser un communiqué aux candidats aux élections municipales et intercommunales.

Un communiqué où se trouve 30 recommandations qui ont vocation à sensibiliser sur les nécessaires évolutions à mener au niveau local pour permettre d'accompagner la transition démographique et inclure davantage les personnes âgées.

30 propositions pour peser sur la politique qui sera menée par les futurs élus au profit des personnes fragiles.

30 propositions pour répondre aux critères d’obtention du label “Ville amie des aînés” : Label issu des travaux de l’Organisation mondiale de la santé et délivré en France par le Réseau francophone Ville amie des aînés afin d’inciter les territoires à mieux s’adapter aux seniors.

Des recommandations qui, espérons le, seront entendues et permettront une société construite autour de la bienveillance pour tous les âges.


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -