Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les droits des personnes âgées

Comment signaler un dysfonctionnement en maison de retraite ?

Temps de lecture 1 min

9 commentaires

Question de lecteur

Quels sont les moyens (associations, organismes, etc.) pouvant agir dans l’intérêt des personnes âgées ? Ma belle-mère est hébergée dans une maison de retraite publique. 

Est-il normal que le cadre infirmier, responsable de cet établissement, ne connaisse pas l’absence, depuis 19 jours, d’une pensionnaire hospitalisée au centre hospitalier dont dépend la maison de retraite ? 

Est-il normal qu’une personne âgée de 90 ans, suivie par le médecin attaché à la maison de retraite pour des difficultés respiratoires sévères, aille passer un examen radiographique à l’hôpital dont dépend la maison de retraite, sans accompagnement, sans être vêtue chaudement, de 15 heures à 21h30, heure de retour dans sa chambre, avec comme alimentation : un bol de soupe ? 

Est-il normal que les résultats des examens ou visites médicales ne soient jamais communiqués à la famille, sans que celle-ci soit obligée de les demander au personnel soignant ?

Notre réponse

Les maisons de retraite sont des entreprises publiques ou privées, comme les autres. Comme partout malheureusement, des dysfonctionnements existent par manque de temps, négligence, voire incompétence. Il faut donc une vigilance constante pour que la négligence du personnel ne se transforme pas en maltraitance. 

Les familles ont à cet égard un rôle crucial à jouer. Leur présence, leur étonnement doit être un facteur dissuasif permanent. Une bonne discussion avec le responsable de l’établissement paraît, en l’occurrence, indispensable ainsi que la mobilisation du conseil de la vie sociale de l’établissement. En cas de maltraitance, il faut contacter le3977 : numéro national de lutte contre la maltraitance.

Pour rappel, voici la liste de toutes les entités à même de représenter les usagers

recours conflit maison de retraite
Partager cet article

Raphaëlle Murignieux

Pour Béatrice Crépel : je ne comprends pas pourquoi l'Ehpad vous empêche de venir lors des repas... Vous pouvez saisir la personnes qualifiée du département (via l'Agence régionale de santé), éventuellement le Défenseur des droits. Il existe aussi des associations de familles comme le Cercle des proches aidants en Ehpad.

Crepel Béatrice

Bonjour, ma maman est en ephadh depuis 3 ans suite à un avc, avec paralysie du côté gauche et affasie , avant le covid tout allez bien mais depuis juin rien ne va plus , impossible d'avoir une communication avec la direction , et les autres responsables , et ce qui me faite plus de mal c'est l'interdiction d'aller manger avec ma maman de 92 ans alors que les personnes valident peuvent aller dans leur famille, j'ai l impression que maman est enfermée et que tout est interdit ! Si quelqu'un peut me dire
S'il existe une association qui pourrait me renseigner et m'orienter pour pouvoir agir de façon à me sentir écouter

Mesas

Ma mère est placé depuis le 14septembrre 2021en maison de retraite la chambre est vétuste le ménage non fais wc sal remplit de tartre je suis intervenu plusieurs fois à la cadre du service social tienne bouge je sais plus quoi faire si quelqu'un. Peut me dire comment faire merci

Charlie

Bonjour,

Ma mère a été basculée d'un hôpital sans mon accord, bloquée pendant des mois, ils l'ont envoyée en ehpad alors qu'elle n'était pas réveillée, j'ai déposé plainte, affaire classée malgré les preuves.
Je rappelle qu'il s'agit d'un hôpital du même groupe, public, il n'y a donc pas que le privé.
Elle est arrivée, ils se sont demandé ce qu'elle faisait là, complètement dépérie, déshydratée.
J'ai fait médiatisé, dans cette ehpad, j'y allais tous les jours, la faire boire et manger. Elle mourait de soif, dans l'article de presse la directrice répond qu'ils ne sont pas réveillés pour manger parce-que ma mère avait énormément maigri, les plateaux posés, si ils dorment on ne les réveille pas, que ce soit matin, midi ou soir, c'est une honte et en guise ont une perfusion, nous sommes deux à avoir suivi cette affaire.
Ma mère, j'ai des photos, de grands ongles de 1 cm, j'ai alerté la presse, volets toujours fermés quelle que soit l'heure à laquelle j'y allais, chambre double, pas de chasse dans les toilettes, seringues au sol, dans la chambre, sacs poubelles qui traînaient, poussière, araignées, grosses toiles d'araignées, et j'en passe. J'ai vu de gens livres à eux-mêmes.

Ma mère n'aurait jamais dû être dans une ehpad, elle était maintenue à domicile depuis des années suite à erreur médicale, prothèse de hanche infectée sur matériel, personne ne s'en est rendu compte, j'ai dû demander une scintigraphie aux globules blancs marqués et le verdict est tombé. Des années fermée chez elle sans pouvoir appuyer son pied et sa jambe, sa retraite, après avoir travaillé toute une vie ne fut que souffrance, pourquoi cet hôpital, alors qu'elle avait besoin de soins l'a envoyé non réveillée dans cette ehpad ??? Ils ont saisi la protection judiciaire des majeurs pour m'y contraindre, ma mère était bien chez elle avec l'équipe à domicile, infirmière, passage de l'aide à domicile, portage des repas, je travaillais et élevait seule mes deux enfants, je passais également.
Je n'ai pas pu passer mon dernier Noël avec ma mère en famille, c'est une honte. On m'a dit de tout remettre en place, ce que j'ai fait et ils ont décidé en 48h de la garder et de quel droit ??
Ils l'ont envoyée dans ce mouroir et m'ont bien dit qu'il n'y aurait pas de retour aux urgences, pas de samu ni pompiers, donc on les oblige à partir. De plus, aucun papier n'a été fait, on me dit que tout est ok, que tout est réglé et le jour de son départ on m'appelle 48h après pour me réclamer 3 000 €, j'étais en pleine recherche pour l'inhumation, il est où le respect ?
Elle avait faim, les plateaux de la centrale : semoule dure au lait, j'y étais tous les jours, purée de carottes ou ourse de courgette, jamais de poisson, jambon ou viande. Ce qui était inscrit sur le billet du plateau ne correspondait pas,au repas. Le potage n'y était pas, DLC dépassée, yaourt ou une compote, voilà les 3 000 €, jamais eu de douche en un mois, son lit vétuste comme les murs de cette ehpad, je vous invite à y aller.
1 IDE pour 60 personnes, des aides non diplômées, CDD de 6 mois, un vrai scandale.

Ma mère est chez les indigents car du fait qu'ils aient basculée sans faire de papiers, la PJM n'a pas fait son travail, je comptais vendre ses affaires, elle s'est payé son cercueil et une petite cérémonie en 2019, le reste seule, personne pour m'aider, j'ai dû renoncer à l'héritage à cause de cette ehpad, à cause de cette maltraitance institutionnelle, à cause de cet hôpital qui au lieu de lui soigner ses bronches l'ont basculée sans mon accord et SURTOUT qu'elle n'était pas réveillée ni en état d'être basculée, besoin de soins.
Mal à respirer, on s'est débarrassé d'elle, elle qui a travaillé toute sa vie, même groupe, comment ces gens peuvent se regarder en face ??

Et comment les plaintes malgré les preuves, photos, vidéos sont-elles classées ?? Pourquoi ???

Pourquoi ma mère n'a pas eu de soins ?? Pourquoi ma mère n'a pas une tombe digne tant de questions sans réponse.

Je me sens volée, c'était pour ma mère, on lui a tout pris après son décès un mois après.

Où trouver de l'aide, j'ai demandé en mairie, contacté bien plus haut, et la dignité d'une personne tout le monde s'en fiche. Ils n'ont pas pu la mettre sous tutelle, elle est décédée avant, et j'aurais tout de même reçu la convocation pour le tribunal le 4 mai 2019, inhumée le 3 mai 2019, décédée le 21 avril 2019.

Dans quelles conditions ? Je l'ai vue gonfler, traitement à vie arrêté sans m'en parler et j'en passe et l'hypovel ils en abusent également.

Je veux une pierre tombale pour ma mère, je veux l'enlever des indigents, ce n'est pas sa place, tout cela à cause de personnes sans honte ni gêne ni aucune humanité.

Qui peut m'aider s'il vous plaît ? J'ai les preuves.

Cdlt

Sana

Bonjour je suis soignante et dégoûté de cette idioties de reconversions à 48 ans.je pratique depuis 2017.Actuelemnt en conflit après monetablissement je part faire un courrier à ARS.Je ne sait si cela a déjà été suggère mais c'est la meilleur méthode pour mettre le pied dedans et surtout ne jamais lâché
Cordialement Mme Sana

Monsieur Lepage

J'ai travaillé dans un Ehpad privé commercial en seine et marne
Et c'est inadmissible
Ce qu'ils mangent ,c'est dégoûtant. Vu la somme qu'ils payent .L'Ehpad ont une grande marge
Les aides soignantes qui insultent les résidents
Et qui rentrent dans leurs chambres pour pisser devant le résident. Et le résident n'a absolument pas le droit de s'exprimer si non les AS vont se venger et je ne vous dit pas si une aide soignante veut se venger d'un résident???!!!!

Brzycki Patricia

Est ce normal que ma mère je suis allez rendre visite .et n allais pas bien et j ai demandé à l infirmière et me dis que tout va très bien .et le lendemain c est moi qui a tel au 15 .car pas de docteur avant lundi après-midi et finalement ma mère est décédé lundi après midi elle souffrait d une pneumopathie. Car d après eux elle allait très bien .c est honteux de voir laisser des résidents en souffrance sans remord....

Aurélie

J'ai travaillé dans un ehpad de nuit et il fallait faire les piluliers pour le lendemain midi et soir en plus de depioté les médicaments et de les écraser pour le matin est ce normal . De plus cela fait 1 an qui n'y a plus d'aide soignante . L' ehpad c'est XXXX dans le Tarn. J'ai téléphoné à Ars qui ne font rien avec tout cela nos aînés sont bien protégés !!!

Coupris

ma mère est tombée dans les escaliers car ascenceur en panne est il normal d être prévenu 3 jours après sous prétexte que ma mère qui a 94 ans et alzeimer aurait dit ne pas vouloir me prévenir

Sur le même sujet