Agevillage

Comprendre l'attestation de déplacement dérogatoire

Et pouvoir continuer à aider son proche à domicile ou en Ehpad


Partager :

Obligatoire depuis le mardi 17 mars à midi, l’attestation de déplacement dérogatoire suscite encore des questions. Sa non présentation ou sa non-conformité, contrôlée par les forces de l’ordre, peut donner lieu à une amende de 135 euros. Pour tout savoir – et éviter la verbalisation  –, suivez le guide.


L’attestation me donne-t-elle le droit d’aller voir mon proche âgé chez lui ?

Les déplacements « pour l'assistance des personnes vulnérables » sont en effet autorisés. Dans la mesure du possible, il faudra tout de même éviter d’entrer chez votre proche âgé : si vous lui apportez des courses par exemple, vous pouvez les laisser à la porte.

Et bien entendu, il est essentiel de respecter les gestes barrières, de se laver scrupuleusement les mains et de se toucher seulement si c’est indispensable.

Et en Ehpad ?


Bien que les Ehpad soient fermés aux visiteurs depuis le 12 mars, « des autorisations exceptionnelles de visite peuvent être accordées par le directeur de l’établissement après une appréciation au cas par cas », indique le ministère de la Santé.

Le directeur ou la directrice prend sa décision à partir des lignes directrices nationales, des arrêtés locaux de l’Agence régionale de santé et de la préfecture, et selon l’état de santé du résident concerné.

Les visiteurs ne doivent pas avoir de symptômes du Covid-19, et leur température sera prise à l’entrée de l’établissement : au-delà de 38°C, ils ne pourront pas y pénétrer.

« Peuvent constituer des motifs d’autorisation exceptionnelle : une situation de fin de vie, une décompensation psychologique, un refus de s’alimenter qui ne trouve pas de réponse au sein de l’établissement », complète le ministère.

L’attestation de déplacement me donne-t-elle le droit de faire une balade en vélo ou en rollers pour m'aérer l'esprit ?

Un décret publié le 23 mars est venu préciser les anciennes directives, assez floue. Désormais, sont autorisés les « déplacements brefs, dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile, liés soit à l'activité physique individuelle des personnes, à l'exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d'autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie ».

dans la limite d'une heure quotidienne et dans un rayon maximal d'un kilomètre autour du domicile

Et même si ce n’est pas explicité, il est bien évident que les sports pouvant causer des accidents (roller, équitation, vélo…) et donc encombrer les urgences sont à proscrire.

Comment être sûr d’être en règle ?

L’attestation doit être remplie pour chaque sortie, et indiquer le motif de la sortie ainsi que la date du jour.

Elle doit être imprimée ou recopiée sur papier libre : les versions numériques ne sont pas valides.

Le porteur de l’attestation doit avoir sa pièce d’identité sur lui.

Télécharger l’attestation de déplacement dérogatoire

Télécharger l’attestation en Facile à lire et à comprendre et en pictos (Santé BD)


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -