Agevillage

Des salariés bénévoles accompagnent des malades Alzheimer au musée


Partager :

Alzheimer : un autre regardL'association ARTZ "Artistes for Alzheimer" cherchait depuis de nombreuses années à pérenniser sa proposition de visites de musées à des personnes malades (via les accueils de jour, les maisons de retraite médicalisées : EHPAD). Son crédo est de changer le regard de la société sur ces malades jugés incompétents, pénibles, lourds, épuisants...via l'expression artistique et notamment la visite de musée.

La sociologue Cindy Barotte de l'association Artz combat depuis de nombreuse année cette image injuste des malades dans la société, dans les médias. Pour elle "Si l'on veut communiquer avec les personnes malades, en postulant que c'est possible, on va trouver les moyens de le faire". La rencontre des oeuvres au Louvre est un moyen. L'acuité des malades surprend souvent. On parle d'art-thérapie parmi les approches non-médicamenteuses soutenues par Agevillage dans son colloque professionnel annuel

Artz a convaincu le laboratoire MSD (qui précise ne pas avoir de molécule contre la maladie d'Alzheimer) de proposer un programme de volontariat à ses salariés pour qu'ils viennent accompagner les malades voire animer des conférences au musée du Louvre. 20 à 40 heures par an ont été accordés à 70 salariés depuis 2009. Ces volontaires ont été accueillis, formés puis accompagnés par l'association.

Ce 15 mai à Paris avait lieu une conférence de restitution des témoignages de ces volontaires. Florilège :

- "Je me suis senti grandi", j'ai surmonté mes peurs et je constate que mon action reconsidère ces personnes malades qui ressentent les difficultés qu'elles engendrent dans les regards et attitudes des proches, sans pouvoir y faire face.
- "J'ai pris du recul avec ma mère", je la regarde différemment, comme une adulte, je lui parle normalement, il y a toujours des possibilités pour nourrir la relation
- "On donne et on reçoit" : la capacité de vivre l'instant présent, on apprend à être présent, là, pleinement; on ressent qu'un sourire est un cadeau, même s'il est fugace, même s'il sera bientôt oublié, on se détache du quotidien, le temps devient suspendu, on partage à 100%.

Le laboratoire MSD espère qu'il sera rejoint par d'autres entreprises pour soutenir cette initiative citoyenne pour les personnes malades, leurs proches mais aussi pour les salariés volontaires.

En savoir plus sur l'association ARTZ


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -