Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

8 personnes sur 10 engagées dans une action intergénérationnelle

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/12/2013

0 commentaires

La caisse de retraite Ircantec organisait ce 17 décembre sa 3ème rencontre sur le thème Intergénérationnel : vers un nouveau lien social”. L’occasion de dévoiler un sondage avec TNS Sofres (*) où 8 français sur 10 annoncent participer actuellement à une activité de solidarité intergénérationnelle.

Certes et c’est attendu, 73% des Français apportent une aide en nature à leurs parents (services domestiques, soins, aides à la vie quotidienne) et 52% à leurs enfants adultes ou petits-enfants.
Les trois-quarts des personnes ayant répondu disent prendre des nouvelles régulièrement de leurs voisins plus âgés, un sur deux (48%) déclare apporter une aide en nature à des tiers d’une autre génération.

Les moins de 35 ans aspirent à la transmission des savoirs et aux échanges sur le mode éducatif, apprentissage. 7 français sur 10 sont prêts à transmettre leur savoir-faire, leurs connaissances et expériences professionnelles.
Les activités intergénérationnelles dès l’école sont plébiscitées et corroborées par le programme porté par le ministère de l’éducation nationale et Carole Gadet de l’association Ensemble demain, primée Héros Notre Temps en 2013.
Les plus de 50 ans sont davantage dans le moment présent, dans l’entraide avec leurs cercles de proximité (voisins, enfants).

Les freins à l’intergénération ?
Partager son logement n’est pas envisageable pour 75% des plus de 65 ans pas plus que de participer à des activités en maison de retraite ou à l’hôpital.
Mais 10% des français ont déjà partagé un logement avec une personne d’une autre génération et un quart (24%) disent vouloir le faire, pour le plus grand plaisir de Barbara Constantine auteur du coup de coeur 2012 de la rédaction d’Agevillage et prix Chronos Et puis, Paulette…“

Un sur trois ne s’engage pas par méconnaissance des possibilités : le besoin d’informations sur les actions intergénérationnelles est encore frappant. Les Caisses de retraite dont l’Ircantec, vont réfléchir aux moyens de mieux diffuser l’information.

(*) Etude par téléphone, sur un échantillon représentatif de 1007 Français agés de 15 ans et plus entre le 20 et le 27 novembre 2013.

Partager cet article

Sur le même sujet