Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Belgique : un projet pour retrouver les personnes âgées désorientées plus rapidement

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/02/2016

0 commentaires
Projets disparitions seniors en belgiqueEn Belgique, une personne âgée désorientée disparaît tous les deux jours de l’établissement où elle réside. Dans un cas sur dix, la fugue se termine mal, souvent pour cause d’hypothermie. Pour retrouver plus facilement ces disparus, la police belge travaille depuis 2014 sur un projet de coopération avec les maisons de retraite.

Coordonné par la Cellule Disparitions de la police fédérale, le Projet Démence devrait être opérationnel dans l’ensemble des régions belges (Flandres, Wallonie et Bruxelles-Capitale) d’ici à 2017.

A cette date, chacune des zones de police devra avoir désigné un policier référent, identifié l’ensemble des établissements accueillant des personnes atteintes de maladies de type Alzheimer et leur avoir présenté le protocole de coopération élaboré par la police.

En cas de disparition, les structures disposent d’un modèle de fiche signalétique à remplir avant de prévenir la police, dans les 20 minutes suivant la constatation de l’absence de la personne.

Pour expliquer la procédure en détails et favoriser le retour des personnes disparues saines et sauves, la police belge a également édité une brochure intitulée « Les Disparitions de Seniors, un problème qui nous concerne tous… », avec le concours de la Fondation Roi Baudoin, qui soutient l’initiative à l’échelle nationale mais aussi européenne.





Partager cet article

Sur le même sujet