Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Fini les objets perdus !

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 24/04/2017

0 commentaires
Vêtements, prothèses dentaires, lunettes, appareils auditifs : des effets très personnels qui comptent parmi les objets les plus souvent égarés en maison de retraite. Quelques astuces pour que votre proche puisse retrouver rapidement ses affaires en cas de perte.

Objets perdus en maison de retraite

Au moment du repas ou de la toilette, ces objets manipulés au quotidien peuvent par maladresse se retrouver perdus ou intervertis. Indispensables pour leurs propriétaires, il convient de les aider à les retrouver le plus rapidement possible.

Mais le personnel ne peut pas savoir d’un coup d’œil quel objet appartient à qui, et aura besoin d’aide pour identifier la personne à qui le rendre.

Pour les vêtements

Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes le demandent lorsqu’ils accueillent de nouveaux résidents : leur linge personnel doit être marqué de leur nom.

Pour ce faire, de nombreuses entreprises proposent de fournir à moindre coût des étiquettes à coudre ou à thermocoller, avec un fer à repasser, sur les vêtements.

Certaines peuvent aussi fournir des autocollants nominatifs, bien utiles pour les chaussures notamment.

Sur internet, consultez par exemple les offres de Signoo, Etikol, Ludilabel, La boutique du nom tissé…

Pour les lunettes

Là aussi, une petite étiquette permet de résoudre facilement le problème.

Plus esthétique, mais plus coûteuse (il faut compter 20 à 50 euros), la gravure à l’extérieur ou à l’intérieur des branches peut être une autre option.

Si votre proche dispose d’une seconde paire de lunette, celle-ci peut être déposé auprès du personnel (comme dans un hôtel), qui en sera alors responsable. En cas de perte, cette deuxième paire pourra être utilisée le temps de retrouver la première.

Pour les prothèses auditives et dentaires

Avec des appareils de plus en plus petits, la puce RFID (ou radio-identification) constitue une solution idéale pour identifier leur propriétaire. Ces minuscules puces électroniques, qui peuvent se coller sur n’importe quel objet, contiennent en effet un identifiant.

Elles permettent donc d’indiquer à qui cet objet appartient, et pour certaines, de le localiser.

La condition ? Que l’Ehpad soit équipé d’un lecteur RFID.

Mais aussi…

Pour retrouver plus facilement les objets perdus, le personnel de l’établissement gagnera à bien connaître les habitudes, les rituels de chaque personne accueillie. L’endroit où votre proche âgé, par exemple, avait l’habitude de poser ses lunettes chez lui chaque soir avant de se coucher. N’hésitez pas à en parler à l’équipe !

Partager cet article

Sur le même sujet