Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dossier : employer une aide à domicile en gré à gré

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/04/2018

1 commentaires
grès à grèsS’il est possible de passer par une association ou une entreprise pour bénéficier de l’accompagnement d’une aide à domicile, la loi permet aussi à une personne âgée ou un aidant d’embaucher directement un(e) professionnel(le). On parle alors d’emploi de « gré à gré ». Explications.

Une embauche directe donne le statut d’employeur, plus précisément de « particulier employeur ».

Ce qui présente des avantages, mais aussi des inconvénients.

Parmi les plus :

  • vous avez le choix de l’intervenant ;
  • vous pouvez recruter via Pôle emploi ou sur des sites spécialisés comme particulieremploi ;
  • vous pouvez utiliser le Cesu (chèque emploi service universel) ou déclarer l’embauche à l’Urssaf (Union pour le recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales) ;
  • vous êtes libres de fixer les horaires de travail ;
  • vous pouvez bénéficier de plusieurs aides : Apa (allocation personnalisée d’autonomie) le cas échéant, mais aussi réduction d’impôt (50 % des sommes engagées) et déduction de deux euros par heure déclarée sur le montant des charges.

Mais

c’est à vous de vous occuper de la gestion administrative et juridique : contrat de travail, fiches de salaires, management, licenciement, respect des dispositions de la convention collective…

Si le but de l’embauche est de soulager un aidant, attention à ne pas se rajouter de tâches supplémentaires en choisissant le gré à gré, et de bien envisager toutes les options (intervention en mode mandataire par exemple).

A noter : pour les contrats de 8 heures ou moins rémunérés en Cesu, le contrat de travail n’est pas obligatoire. Il est toutefois fortement recommandé d’en rédiger un, incluant une période d’essai.

Coût : à partir du Smic horaire (9,88 euros brut de l’heure en 2018).

Conseils pour (bien) recruter

Pas facile de s’improviser recruteur… quelques conseils :

  • Rédiger une fiche de poste : elle vous servira à objectiver vos besoins et à analyser les candidatures que vous recevrez.
  • Utiliser une grille de sélection : avec différents points clefs (expérience, formation, disponibilités…), elle vous permettra de comparer en un coup d’œil les profils des candidats avant, pendant et après les entretiens.
  • Organiser des pré-entretiens téléphoniques : ils vous aideront à faire un premier tri si vous recevez beaucoup de CV.
  • Mener un entretien professionnel : préparez l’entretien pour être sûr de n’oublier aucun point important, puis recevez chaque candidat et laissez-lui la parole pour se présenter et expliquer son intérêt pour le poste.
  • Prendre le temps de la réflexion : mieux vaut éviter les décisions hâtives, laissez-vous un peu de temps pour prendre du recul. Mais tenez les délais que vous aviez indiqués aux candidats et prévenez-les tous de votre décision, même si elle est négative.

Bon à savoir

: le site www​.employeradomicile​.fr propose de nombreux outils à télécharger : plan d’entretien, modèles de fiche de poste, d’annonce, de convocation, de lettre de refus…

Partager cet article

Priso Lembe

Bonjour à tous je me pré nomme Suzanne,aide soignante de métier, je souhaite apporter mon soutien aux personnes en pertes d’autonomie à leurs domicile.temps de travail 22h30 à 7h ou8h du matin merci d’avance pour votre confiance

Sur le même sujet