Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

Inspirer malgré tout

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 17/09/2018

0 commentaires

Donner du sens malgré l’âgisme, malgré les contraintes, les injonctions, malgré Alzheimer…

A la veille de la journée mondiale Alzheimer ce 21 septembre qui veut changer le regard sur les personnes malades, à la veille de la journée nationale des aidants ce 6 octobre,

ADVA la veille de nouvelles mobilisations de l’intersyndicale des professionnels de l’aide et des soins à domicile comme en établissements d’accueil,

A la veille d’un futur projet de loi pour financer l’aide et les soins des personnes âgées fragilisées qui mobilise les fédérations professionnelles, les groupes de protection sociale et leur Lab Autonomie … force est de constater comme Bertrand Fragonard président du Haut conseil de la famille de l’enfance et de l’âge que la probabilité d’un effort public immédiat est faible”.

L’âgisme a la vie dure et notre société peine à prendre conscience de sa nécessaire adaptation à son vieillissement, regrette Albert Lautman directeur de la Fédération Nationale de la Mutualité.

Le vieux c’est toujours l’autre…

Alors comment inspirer les pratiques, les métiers ? Comment donner du sens ? Malgré tout, malgré les injonctions, les tensions de tous ordres (financières, organisationnelles, malgré les environnements polluants…).

Aucune réponse magique, aucune réponse miracle à cet enjeu.

Plutôt la proposition de prendre le temps de se poser, ne serait-ce que quelques heures.

Prendre le temps de se projeter… en 2022 (comme les groupes privés commerciaux)… en 2030 (début du super papy boom jusque 2045, 2060)… entourés de tous ces objets connectés

Se poser pour imaginer la vie qui va se déployer à quatre voire cinq générations, côte à côte, dans les familles, dans les quartiers, dans les villes, dans les villages… tous citoyens !

Avec l’aide des technologies, des approches non médicamenteuses (la magie cette semaine !).

Se poser pour trouver du sens avant des réponses.

Se poser pour se ressourcer, écouter, s’inspirer des forces en présence pour inspirer l’avenir. C’est ce que nous vous proposerons les 8 et 9 novembre prochains à la Cité des Sciences autour de la qualité de vie des plus fragilisés et la qualité de vie au travail des professionnels qui prennent soin d’eux.

Inspirer, retrouver du souffle, pour continuer de grandir et donc de vieillir… debout, jusqu’au bout !

A vos côtés.

Partager cet article