Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Activité physique adaptée dès le matin

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/11/2018

0 commentaires

Échauffer ses muscles, ses articulations, seul ou à plusieurs

Les sportifs, les professionnels du bâtiment, les métiers manuels… chacun sait qu’un muscle, qu’une articulation froide peut souffrir suite à un effort brusque. S’il n’est pas nécessaire de s’échauffer pour vaquer à ses occupations, faire des mouvements doux chaque matin fait du bien au corps et à la tête et permet de lutter contre les chutes. La clé ? Le plaisir !

S’échauffer en maison de retraite


Mettez un élastique au congélateur quelques minutes puis tirez dessus, il risque de casser alors que si vous le chauffer légèrement, il s’étirera facilement” explique Guy Le Charpentier de ReSanté-Vous lors de notre 11e colloque Agevillage/​Humanitude. Les sportifs le savent : se saluer pour se concentrer, s’échauffer, s’étirer pour durer… ces rituels deviennent une évidence. Son équipe a entrainé les professionnels d’un établissement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) Korian Villa Gabriel de Gironde, et depuis, ces derniers s’échauffent tous les matins. Un plaisir pour le corps et l’esprit : on s’amuse, on rigole et on se fait du bien en musique” souligne une aide-soignante .
Ce qui a donné envie à des résients de l’Ehpad de les suivre, car vous êtes les oiseaux qui m’éveillent chaque matin. J’entends et même j’attends vos conversations dans les couloirs”, explique Madame Vinardelle, 89 ans, qui vient s’échauffer avec elles.
Leur démonstration au colloque ce 9 novembre s’est soldée par une standing ovation !


De l’intérêt de bouger, de s’échauffer pour bien démarrer sa journée

Bouger les mains, les coudes, les épaules, les hanches, les jambes, faire des exercices d’équilibre… pendant dix à quinze minutes chaque jour permet
- l’entretien de la souplesse des articulations,
- un travail sur le souffle,
- un renforcement de l’équilibre et du tonus musculaire,
- une meilleure gestion du stress,
- une amélioration des fonctions cardiaques, digestives,
- une régulation de la tension artérielle,
- une meilleure immunité,
- et même une amélioration de la mémoire !

Quand, comment pratiquer chez soi, partout ?


Dans les civilisations orientales : impossible de démarrer la journée sans pratiquer le Yoga, le Qi gong, le Tai Chi quel que soit l’âge.
Parce que le mouvement, c’est la vie !
De nombreux cours circulent sur Internet pour bouger chez soi, devant son ordinateur ou sa télévision. Voici un lien vers des exercices simples.
Des activités physiques adaptées peuvent aussi être proposées (voire prescrites) par des professionnels dédiés (voir les services de l’association Siel Bleu qui fêtait ses 20 ans l’an dernier), à domicile ou en cours collectifs.
N’hésitez pas à contacter le comité régional de la Fédération française EPMM Sports pour tous : www​.sportspourtous​.org.
L’activité physique est aussi le thème d’un des ateliers de prévention du programme des Caisses de retraite Pour bien vieillir”. C’est un des axes étudié dans les Centres de Prévention Agirc-Arrco.

Partager cet article

Sur le même sujet