Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Des avancées pour les droits des aidants

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/07/2019

0 commentaires

Agnès Buzyn annonce l’indemnisation du congé de proche aidant en 2020

Entre les annonces d’Agnès Buzyn et l’élargissement du don de jour de congés, les droits des aidants continuent de progresser.


C’est le thème du plaidoyer du collectif Je t’aide pour cette année

: pour bien aider, les aidants ont besoins de droits.

En 2018 déjà, des avancées avaient été obtenues, avec l’ouverture du don de jour de repos à tous les aidants salariés, et le lancement d’une expérimentation baluchonnage. Mais l’une des principales demandes, l’indemnisation du congé de proche aidant, n’était pas d’actualité.

Mais les annonces d’Agnès Buzyn la semaine dernière sont venues redonner espoir aux millions d’aidants qui travaillent.

La ministre des Solidarités et de la Santé a en effet assuré mercredi dernier que l’indemnisation du congé de proche aidant figurerait dans la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020.

Le projet de loi doit être présenté le 12 septembre. Rendez-vous, donc, à la rentrée pour en savoir plus.

En attendant, ce sont les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur qui obtiennent de nouveaux droits : personnel de l’administration centrale, des préfectures et sous-préfectures, forces de l’ordre, sécurité civile…

Une instruction parue en juin ouvre en effet le don de jours de repos aux agents publics qui viennent en aide « à un proche atteint d’une perte d’autonomie d’une particulière gravité, ou présentant un handicap », dans les mêmes conditions que les salariés du privé.

En savoir plus sur le don de jours de repos

Partager cet article

Sur le même sujet