Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Particuliers-employeurs : comment mettre en place le prélèvement à la source ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 20/12/2019

0 commentaires

Pas de changement dans les démarches

Vous avez bénéficié d’une année de délai, mais l’échéance approche : à compter du 1er janvier 2020, vous devrez gérer le prélèvement de l’impôt à la source de votre aide à domicile.


La transition devrait être sans douleur. En effet, c’est le Cesu qui se chargera de prélever l’impôt et de le reverser à l’administration fiscale.

Concrètement, vous verserez à votre employé le montant de son salaire moins le montant du prélèvement à la source.

Le Cesu prélèvera ensuite directement sur votre compte bancaire la part due au titre de l’impôt par le salarié.

Si votre employé est imposable avec un taux de prélèvement de 5 %, alors pour un salaire de 100 euros, vous lui verserez 95 euros et 5 euros seront prélevés sur votre compte pour être versés au service des impôts.

Pour savoir quelle est la somme exacte que vous devrez verser à votre salarié, vous serez informé par le Cesu : 

  • Soit par courrier si vous effectuez votre déclaration en ligne,
  • Soit en ligne juste après avoir déclaré les heures effectuées par votre salarié.

Finalement pour vous rien ne change dans les démarches à faire chaque mois, la seule différence concerne le montant du salaire.

A noter : pour vous simplifier un peu plus la gestion administrative de votre aide à domicile, vous pouvez adhérer au service gratuit Cesu +. Une fois les heures déclarées, c’est le Cesu qui se chargera de prélever le salaire de l’aide à domicile sur votre compte bancaire et de le lui reverser, en plus de la somme due au titre de l’impôt.

En savoir plus

Partager cet article

Sur le même sujet