Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Covid-19 : des mesures adaptées pour la Martinique

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 30/11/2020

0 commentaires

Réouverture anticipée des commerces dit non essentiels” suivie de celle des bars et restaurants ?

Le 24 novembre dernier, le Président de la République s’adressait aux Français pour annoncer un assouplissement des mesures de confinement. Des mesures qui ont été adaptées en Martinique, prenant en compte les spécificités et l’évolution favorable des derniers indicateurs de suivi de l’épidémie sur le territoire. Explications.


Au 22 novembre le taux de positivité constaté en Martinique était de 8,3 % selon les derniers chiffres de Santé Publique France, soit une baisse de 31 % par rapport à la semaine précédente. 

Des chiffres inférieurs à la moyenne nationale (11,1 %) qui ont amené Sébastien Lecornu et Olivier Véran à adapter les mesures de confinement pour le département. 

Ainsi le ministre des Outre-mer et le ministre des Solidarités et de la Santé ont annoncé : 
  • Un arrêté préfectoral permettant la réouverture des commerces dit non essentiels” sera pris le mercredi 25 novembre avec entrée en vigueur immédiate. Ces commerces devront appliquer strictement les protocoles sanitaires adoptés pour chaque secteur et l’application de l’ensemble des gestes barrière devra être respectée.
  • Les activités de cultes pourront également reprendre dans la limite de 30 personnes.
  • L’attestation de déplacement dérogatoire sera adaptée pour prendre en compte ces modifications.

Si la situation épidémique s’est nettement améliorée grâce aux efforts de tous les Martiniquais, la prudence reste de mise. D’une part, la covid-19 continue de circuler, à des niveaux plus élevés qu’au mois de mai dernier. D’autre part la Martinique subit également une épidémie de dengue particulièrement forte. Afin d’éviter la saturation du système de santé martiniquais, nous adoptons un allègement progressif des mesures visant à l’imiter les contacts, afin de permettre la stabilisation de la situation sanitaire” a expliqué le ministre des Solidarités et de la Santé. 


Vers d’autres évolutions des mesures ?


Par ailleurs, le ministre des Outre-mer a déclaré qu’en fonction des indicateurs sanitaires, nous déciderons si nous pouvons supprimer les restrictions de circulation et nous réexaminerons la réouverture des bars et des restaurants” d’ici 15 jours.

Des bars et restaurants qui ne rouvriront pas avant le 20 janvier 2021 en métropole.

Si ces annonces indiquent que la situation sanitaire en Martinique évolue favorablement, le virus est toujours bien présent et Sébastien Lecornu et Olivier Véran proposeront dans les prochains jours une stratégie de lutte contre l’épidémie Outre-mer, avec un plan d’action spécifique par territoire.
Partager cet article