Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

2,5 millions de Français n’ont pas de complémentaire santé

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 13/06/2022

0 commentaires

Parmi eux, de nombreux retraités qui pourraient demander la complémentaire santé solidaire

Bonne nouvelle : il n'y a jamais eu aussi peu de Français sans complémentaire santé. Ils sont cependant encore 2,5 millions à en être dépourvus, notamment parmi les retraités aux faibles revenus, malgré la possibilité de souscrire à la complémentaire santé solidaire.

Les inégalités en matière de complémentaire santé touchent en effet plus particulièrement les plus âgés. 

L’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé (Irdes) indique en effet que 11 % des retraités les plus pauvres n’ont pas de couverture complémentaire.

D’abord parce que le prix des contrats augmente avec l’âge, ensuite car ils représentent une part trop importante du revenu disponible : 5 % en moyenne, et 10 % du revenu des retraités les plus modestes.

Par ailleurs, le système actuel favorise l’accès à la complémentaire santé par le statut d’emploi, souligne l’Irdes, via les contrats d’entreprise : les retraités en sont de fait exclus.

Complémentaire santé solidaire mode d’emploi

Il existe pourtant une solution pour les personnes dont les revenus sont faibles : la complémentaire santé solidaire.

Entrée en vigueur depuis le 1er novembre 2019, en remplacement de la CMU‑C et l’aide à la complémentaire santé, elle est ouverte à toute personne dont les revenus sont inférieurs à 1 035 € par mois (plafond 2022).

Les personnes dont les ressources sont inférieures ou égales à 9 203 € par an pour une personne seule, soit 767 € par mois en 2022, pourront en bénéficier sans avoir à verser une participation financière.

Pour les autres, dont les revenus sont compris entre 767 et 1035 € mensuels, la participation demandée se monte à :

  • 8 euros pour les personnes âgées de 29 ans et moins
  • 14 euros pour les personnes âgées de 30 à 49 ans
  • 21 euros pour les personnes âgées de 50 à 59 ans
  • 25 euros pour les personnes âgées de 60 à 69 ans
  • 30 euros pour les personnes âgées de 70 ans et plus

La demande se fait en ligne, sur le site de l’Assurance maladie depuis son compte Ameli ou dans une caisse d’assurance maladie. Il est aussi possible de faire aider dans cette démarche par le centre communal d’action sociale (CCAS) de la mairie.

A noter : depuis avril, les nouveaux bénéficiaires de l’Aspa recevront le dossier de demande de complémentaire santé solidaire de la part de leur caisse d’Assurance maladie, dans une optique de simplification des démarches.

Pour en savoir plus, appeler le 0 800 971 391 ou le 36 46 (appels gratuits) ou rendez-vous sur le site dédié.

Partager cet article