Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Comprendre les fragilités

Réforme de la dépendance - perte d'autonomie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/01/2011

0 commentaires

Les chiffres-clés de la dépendance

Voici les chiffres-clés qui serviront de base au débat sur la dépendance, officiellement lancé mardi par la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, Roselyne Bachelot.

L’aide aux personnês âgées représente 22 milliards d’euros :
Roselyne Bachelot-Narquin a rappelé, en présentant jeudi 6 janvier les grandes orientations de son ministère, que notre société consacre déjà 22 milliards d’euros à la prise en charge de la dépendance, dont 17 milliards par l’Etat et l’Assurance maladie”.

Au plan financier, au 31 décembre 2008, l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) représentait 1,4 milliard d’euros en établissement et 3,2 milliards d’euros à domicile, soit environ 4,6 milliards d’euros. Cet argent était distribué au 31 décembre 2009 à 1,2 million de titulaires dont 700.000 à domicile et 440.000 en établissement.

L’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), (ex-minimum vieillesse), est versée à 580.000 personnes et a représenté 575 millions d’euros en 2008

Dans 15 ans, 10 milliards supplémentaires par an seront nécessaires pour couvrir les besoins liés à la dépendance.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) créée en 2004 gère les revenus de la Journée de solidarité (les employeurs versent 0,3% de leur masse salariale, soit 2,2 milliards en 2009), de l’Assurance maladie (14 milliards d’euros) et d’une partie de la contribution sociale généralisée (1,1 milliard). Soit un peu moins de 18 milliards d’euros qui vont aux maisons de retraite, à l’APA et à la Prestation de compensation du handicap.

Partager cet article