Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Connaître vos droits

Roselyne Bachelot : La réforme de la dépendance ne concernera pas les personnes handicapées

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 08/01/2011

0 commentaires

Une demande déçue pour le monde associatif

Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la cohésion sociale,a indiqué jeudi 6 janvier que la réforme de la dépendance ne concernera que les personnes âgées, elle n’inclura pas les personnes handicapées. 

La demande pressante du monde associatif — et principalement de l’Association des paralysées de France, APF- de fondre personnes handicapées et personnes âgées dans une même réforme a donc été repoussée, bien évidemment pour des raisons de coût. En revanche, le monde du handicap est fermement invité à enrichir de sa réflexion les débats qui vont être menés jusqu’à l’été.

Voir l’intervention de Jean-Marie Barbier, président de l’APF, lors de la conférence de presse du Collectif des 16 pour sauver les services d’aides à domicile, le 10 janvier 2011.
Il souhaite que l’on parle d’aide à l’autonomie et non de dépendance, que l’on s’occupe dignement des personnes en situation de handicap, sans les jeter dans l’aide sociale. L’enjeu n’est pas énorme mais évalué avec la CNSA en 2006 à 4 – 5 milliards d’euros.
Pour lui, la barrière d’âge de 60 ans ne veut plus rien dire…


Partager cet article