Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bien vieillir (prendre soin de soi)

L'homme de Néandertal avait la même longévité que l'Homo sapiens

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 16/01/2011

0 commentaires

Notre ancêtre faisait-il plus d’enfants ?

Les anthropologues spécialistes du Néandertal avaient depuis longtemps remarqué que les restes fossiles de personnes âgées étaient rares. Ils en avaient conclu que les hommes du Néandertal avaient une durée de vie plus courte que celle des homo sapiens, nos ancêtres. Ce qui expliquait en partie la disparition de cette branche de l’espèce humaine il y a environ 30.000 ans.
.
Erik Trinkaus, de l’Université Washington à St Louis (Missouri), vient de publier dans les Annales de l’Académie nationale américaine des sciences (PNAS) datées du 10 – 14 janvier, des travaux qui bouleversent cette vision du passé de l’humanité. Après avoir examiné un nombre comparable de fossiles Homo sapiens et Néandertaliens âgés de 20 à 40 ans dans le but de déterminer la mortalité adulte, il a abouti à des âges de décès équivalents dans les deux groupes.

Ce n’est donc pas une meilleure longévité qui explique l’extinction des Néandertaliens. L’avantage de l’« homme moderne » résidait sans doute dans un taux plus élevé de fécondité et un taux de mortalité infantile inférieur, souligne Erik Trinkaus. 

Partager cet article